Le narrateur-meurtrier dans le roman policier: stéréotypes et transgressions du processus de lecture.

Rechtman, Samanthna (2017) Le narrateur-meurtrier dans le roman policier: stéréotypes et transgressions du processus de lecture. [Mémoire]

[img] Texte (PDF)

rechtman_samantha_M22017.pdf


Accès : Accès restreint UT2J

Télécharger (50MB) | Demander une copie
Type de document: Mémoire
Auteurs: Rechtman, Samanthna
Directeur de recherche: Tane, Benoît
UFR / Composantes: UFR Lettres, Philosophie et Musique > Département Lettres modernes, Cinéma et Occitan
Diplôme: M2 Lettres - Métiers de la recherche
Sujets: ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Lettres modernes
Mots-clés en français: narrateur, meurtrier, stéréotype, transgression, lecteur, horizon d'attente, auteur, manipulation
Résumé en français: Le processus de lecture propre au genre policier est complexe à définir dans la mesure où il repose sur un postulat de règles contradictoires. "Crime-enquête-résolution": trois termes simples pour définir le roman policier. Mais alors comment surprendre et plaire encore aux lecteurs malgré ce trio réducteur. Entre stéréotypes et transgressions, nos cinq auteurs ont su saisir les enjeux de ce paradoxe de lecture en mettant en place le procédé audacieux du narrateur-meurtrier. Agatha Christie dans The Murder of Roger Ackroyd et Endless Night, Horatio Winslow et Leslie Quirk dans Into Thin Air et Paul Halter dans La Quatrième Porte ont réussi un pari risqué et parfaitement réalisé pour le plus grand plaisir des lecteurs. Ce mémoire a ainsi pour vocation de comprendre le fonctionnement, la raison et les conséquences sur les lecteurs du procédé du narrateur-meurtrier.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/3673