Réalisation d'un diagnostic paysager sur la pinède communale de Lézignan-Corbières.

Bonnet-Gibert, Julien (2017) Réalisation d'un diagnostic paysager sur la pinède communale de Lézignan-Corbières. [Mémoire]

[img] Texte (PDF)

Bonnet-Gibert_Julien_M12017.pdf


Accès : Non accessible

Télécharger (41MB) | Demander une copie
Type de document: Mémoire
Auteurs: Bonnet-Gibert, Julien
Directeur de recherche: Béringuier, Philippe
UFR / Composantes: UFR Sciences, Espaces, Sociétés > Département Géographie-Aménagement-Environnement
Diplôme: M1 Géographie des changements environnementaux et paysagers
Sujets: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Aménagement du territoire
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Géographie
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Géographie > Paysage
Résumé en français: La forêt méditerranéenne s'est surtout développée au cours du XXème siècle en raison de la déprise agricole et de l'exode rural. En réponse à la demande croissante de maisons individuelles en milieu naturel, nous avons assisté à un étalement périurbain de plus en plus important, qui a conduit à court terme à un mitage du territoire, à la banalisation des paysages, à la destruction d' espaces naturels et à la perte de la biodiversité. Or, les principaux acteurs responsables de cette situation sont incontestablement les habitants eux-mêmes qui modèlent les paysages de leur commune à travers leurs propres représentations et leurs propres pratiques. Cette responsabilité doit également être partagée par les communes et leurs politiques locales notamment en matière d'urbanisme et d'environnement. La forêt est l'un des endroits révélateur des comportements des habitants et des politiques pratiquées localement. Ces comportements ont créé une image d'homogénéisation, notamment à travers les clôtures essentiellement de hauts murs de béton crépi, mais également à travers la végétation (variétés, formes). La commune de Lézignan-Corbières (département de l'Aude) se préoccupe depuis quelques années du devenir de sa forêt de pins, paysage identitaire de la ville, et s'interroge sur les causes de la perte de son attractivité pour les habitants. La Pinède est un élément structurant du paysage lézignanais, considérée comme un élément du patrimoine local, elle s'inscrit dans le vécu de la population. Par l'intermédiaire de son partenaire « environnement et tourisme » le Pays Touristique Corbières Minervois, la commune a décidé de faire appel à un stagiaire Master GEP pour réaliser un diagnostic et faire des propositions de valorisation du site. J'ai choisi pour cette étude, de me pencher sur les différentes pratiques individuelles ou collectives, publiques ou privées qui impactent les formes paysagères et qui peuvent bouleverser l'équilibre écologique de la forêt à travers sa biodiversité. En effet, les pratiques des divers acteurs (habitants, municipalité, associations) produisent des paysages, mais également interfèrent avec la biodiversité. Pour mener cette recherche, j'ai mis en place une méthodologie pour me permettre de bien encadrer et définir l'objet de recherche.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/3743