Les lieux de vie et d'accueil et leurs acteur-rice-s : entre innovation sociale et institutionnalisation.

Belhadj, Sarah (2017) Les lieux de vie et d'accueil et leurs acteur-rice-s : entre innovation sociale et institutionnalisation. [Mémoire]

[img] Text

Belhadj_Sarah_M22017.pdf


Accès : Repository staff only

Télécharger (1MB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Creators: Belhadj, Sarah
Directeur de recherche: Guillemaut, Françoise
Divisions: UFR Sciences, Espaces, Sociétés > Département Sociologie
Diplôme: M2 Médiation, intervention sociale, solidarité
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sociologie
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sociologie > Travail social
Uncontrolled Keywords: Innovation sociale, Lieux de vie et d'accueil, Institutionnalisation, Normalisation
Abstract: L’institutionnalisation apparaît comme un processus nécessaire à la survie nécessaire à la pérennisation d’innovation sociale. Elle peut revêtir plusieurs formes, notamment elle peut impliquer des rapports autoritaires. L’encadrement réglementaire des lieux de vie et d’accueil s’inscrit dans des processus d’homogénéisation de nature coercitive, rendue possible par les financements publics et les mesures de contrôle. Aussi, l’absence d’une reconnaissance complète des pratiques dans les lieux de vie, comme la permanence ou encore l’assujettissement à un prix de journée économique, entraine les fondateur-rice-s à entrer dans un processus de normalisation, par le biais de la professionnalisation de leurs salarié-e-s, et de mimétisme, c’est-à-dire par l’adoption de comportements ayant déjà prouvés leur efficacité. Enfin, les pratiques observées dans les lieux de vie et d’accueil posent la question de la place des salarié-e-s. Pour conclure, il est exposé les limites de cette recherche et quelques propositions de réflexions
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/3954