L’identité européenne en 1992 vue par la presse française : à travers le débat autour du référendum français sur la ratification du traité de Maastricht

Kodate, Yuka (2017) L’identité européenne en 1992 vue par la presse française : à travers le débat autour du référendum français sur la ratification du traité de Maastricht. [Mémoire]

[img] Text

kodate_yuka_M12017.pdf


Accès : Repository staff only

Télécharger (2MB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Creators: Kodate, Yuka
Directeur de recherche: Vayssière, Bertrand
Divisions: UFR Histoire, Arts et Archéologie > Département Histoire
Diplôme: M1 Histoire et Civilisations modernes et contemporaines
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Histoire > Histoire contemporaine
Uncontrolled Keywords: identité européenne, traité de Maastricht, Union européenne, 1992, presse, histoire contemporaine
Abstract: Ce mémoire porte sur l'identité européenne lors du référendum sur la ratification du traité de Maastricht (le traité sur l'Union européenne) en France. L'objectif de cette recherche était de découvrir les différentes façons dont l’Europe avait été vue par les Français en septembre 1992, à travers le débat dans la presse française, Le Figaro et L'Humanité. L'étude de cas a été construite afin de répondre à la problématique : Par qui, et pour quelles raisons, la construction européenne a-t-elle été soutenue ou rejetée ? (1) Comment l’Europe proposée par le traité de Maastricht a-t-elle été vue par les Français ? (2) Ces questions nous guideront à la problématique ultime de ce mémoire : l’identité européenne existait-elle chez les Français en 1992 ? (3) Dans le cas échéant, quels étaient les critères de cette identité ? (4) Dans la première partie, nous avons démontré la position des deux journaux sur le référendum et leurs arguments. Dans la deuxième partie, nous avons montré comment le traité de Maastricht avait été interprété par ces deux journaux. Dans la troisième partie, nous avons essayé de faire ressortir la manière dont l’identité européenne s’enracinait chez les Français à travers l’attitude des deux journaux vis-à-vis des composantes de la construction européenne. Dans ce mémoire, l'analyse de l'identité européenne a été menée principalement par l'aspect économique international. Dans des recherches ultérieures, nous pourrions étudier les acteurs économiques français, possiblement divisés par les professions et par les régions. Cette recherche ouvrira la voie à la recherche par d'autres perspectives aussi, telles que la politique.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/3986