Numérique, interculturalité et droits : des enjeux contemporains. Dans le cadre des Relations Internationales de l’ESPE Toulouse Midi-Pyrénées

Doreau, Estelle (2017) Numérique, interculturalité et droits : des enjeux contemporains. Dans le cadre des Relations Internationales de l’ESPE Toulouse Midi-Pyrénées. [Mémoire]

[img]
Prévisualiser
Texte (PDF)

doreau_estelle_M22017.pdf


Télécharger (1MB) | Prévisualiser
Type de document: Mémoire
Auteurs: Doreau, Estelle
Directeur de recherche: Valade, Christian
UFR / Composantes: Ecole Supérieure du Professorat et de l'Education (ESPE)- Académie de Toulouse
Diplôme: M2 MEEF Concepteur de ressources numériques pédagogiques
Sujets: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sciences de l'éducation
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sciences de l'éducation > Enseignement primaire
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sciences de l'éducation > Enseignement secondaire
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sciences de l'information et de la communication
Mots-clés en français: Ressources numériques pédagogiques, BYOD, AVAN, Equipements et outils nomades, Droits d’auteur, Droits d’auteur et Institution Publique, Conditions d’utilisation chaîne YouTube, Œuvre collective et œuvre de collaboration
Mots-clés dans une autre langue: Digital resources for Education, BYOD, Equipments and portable devices, Copyright, Copyright and State Institution, YouTube Terms of service, Collective and collaborative resources.
Résumé en français: Les Relations Internationales de l’ESPE ont pour mission d’ouvrir l’Institution sur le monde et sur l’interculturalité, en intégrant le numérique. Ce dernier, à l’École, englobe des aspects variés : les équipements, les politiques éducatives, les innovations, la formation des élèves à affronter le monde d’aujourd’hui et de demain. La création de ressources numériques à caractère pédagogique, informatif ou d’image, ainsi que la prise en compte de stratégies innovantes en pédagogie sont l’un des enjeux de l’ESPE. C’est à travers le prisme de l’interculturalité et des questions de Droit que ce mémoire articule son questionnement, en tentant d’analyser plusieurs cas emblématiques rencontrés au département des Relations Internationales. Ainsi, cette étude se penche plus précisément sur la comparaison des approches BYOD entre le Paraguay et la France et sur les problématiques en termes de droits d’auteur et de responsabilité générées par la création de ressources numériques au sein d’une institution publique, publiées notamment sur des plateformes en ligne comme YouTube. Cette analyse amène à comparer les contextes éducatifs et sociaux de chacun des pays, à la lumière de la recherche portant sur les outils numériques nomades pour l’apprentissage (Karsenti, Fiévez). Pour la partie axée sur l’aspect juridique, l’étude se fonde sur l’analyse des textes du Code de la Propriété Intellectuelle en France (prérogatives et exceptions), ainsi que sur des éléments liés au droit anglo-saxon. Notre analyse a permis de démontrer que l’approche BYOD n’est pas la même entre deux pays et qu’elle est conditionnée par un contexte social et éducatif. Le BYOD est un vrai volet du déploiement numérique, et les outils nomades sont l’un des enjeux contemporains des politiques éducatives dans chacun des pays. Nous constatons que l’outil qui pose le plus question est le téléphone portable personnel comme outil pédagogique. En ce qui concerne les aspects juridiques, notre étude met en lumière la nécessité pour chaque institution publique publiant des ressources numériques de réfléchir en amont sur toute la chaîne « production-diffusion ». En effet, elle doit assurer le respect des droits d’auteur tout d’abord (droit commun et exceptions pour les fonctionnaires), savoir protéger sa responsabilité juridique, et permettre une viabilité de ces ressources.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/3989