Analyse des comportements des habitants en matière de consommation énergétique domestique au sein du quartier des Géraniums à La Rochelle.

Bru, Julien (2017) Analyse des comportements des habitants en matière de consommation énergétique domestique au sein du quartier des Géraniums à La Rochelle. [Mémoire]

[img]
Preview
Text

Bru_Julien_M22017.pdf


Télécharger (4MB) | Preview
Item Type: Mémoire
Creators: Bru, Julien
Directeur de recherche: Sébastien, Léa
Divisions: UFR Sciences, Espaces, Sociétés > Département Géographie-Aménagement-Environnement
Diplôme: M2 Géographie des changements environnementaux et paysagers
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Statistiques
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Etudes de l'environnement
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Etudes de l'environnement > Environnement et société
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Géographie > Géographie urbaine
Uncontrolled Keywords: énergie, consommation, sensibilisation, comportement, logement.
Abstract: Il s’agit d’effectuer une enquête qui prend la forme d’un test grandeur nature par la méthodologie et les objectifs de traitements visés. L’objectif principal est de caractériser des profils de ménages en fonction de leur comportement en matière de consommation d’énergie et de la perception de leur environnement. Les résultats permettront de créer un modèle spatialisé, qui produira une population d’agents pouvant évoluer de manière autonome au sein du modèle spatialisé à l’échelle du quartier. Une série d’ateliers participatifs sera organisée auprès des habitants, des gestionnaires publics, des aménageurs, et des scientifiques. Finalement, cela pourrait révéler des écarts possibles entre l’efficacité ou l’inefficacité énergétique supposée des bâtiments et les comportements réels. Ces modèles donneront aux participants des outils pour mener une réflexion prospective sur leur territoire.
Résumé dans une autre langue: This involves carrying out a survey that takes the form of a life-size test using the methodology and treatment targets. The main objective is to characterize household profiles according to their behavior in terms of energy consumption and the perception of their environment. The results will create a spatialized model that will produce a population of agents that can evolve autonomously within the spatialized model at the neighborhood level. A series of participatory workshops will be organized with residents, public managers, developers, and scientists. Finally, this could reveal possible discrepancies between the assumed energy efficiency or inefficiency of buildings and actual behaviors. These models will give the participants tools to carry out a prospective reflection on their territory.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/4071