La représentation de la femme en littérature de science-fiction

Péchabadens, Christelle (2017) La représentation de la femme en littérature de science-fiction. [Mémoire]

[img] Text

pechabadens_christelle_M22017.pdf


Accès : Repository staff only

Télécharger (4MB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Creators: Péchabadens, Christelle
Directeur de recherche: Mazzone, Fanny
Divisions: UFR Histoire, Arts et Archéologie > Département Documentation, Archives, Médiathèques et Edition (DDAME)
Diplôme: M2 Edition imprimée et électronique
Subjects: ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Lettres modernes > Littérature comparée
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Etudes sur le genre
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sciences de l'information et de la communication
Uncontrolled Keywords: science-fiction, féminisme, stéréotype, personnage féminin, représentation féminine
Mots-clés dans une autre langue: science fiction, feminism, stereotype, female character, female representation
Abstract: La littérature de science-fiction a la réputation d’être une littérature sexiste pour un public masculin. Mais n’est-ce qu’une réputation ? Comment ont réellement été représentés les personnages féminins au travers de l’histoire littéraire de la science-fiction ? Comment sont-ils représentés aujourd’hui ? Entre sous-représentations et stéréotypes, ce sont les représentations quantitatives et qualitatives de la femme, et donc sa valeur intrinsèque, qui sont dénaturées. Si les premières années de la science-fiction étaient effectivement fermées aux femmes, l’apparition de la seconde vague de féministe a laissé ses marques dans les œuvres des années 1970 et a permis une amélioration de cette représentation féminine. Cette évolution de la production littéraire serait donc à la fois le fruit du changement de comportement dans l’écriture des auteurs et celui de l’émergence de nouveaux auteurs répondant à de nouveaux codes. Récemment des tests contre le sexisme (Test de Bechdel, test de Mako Mori…) ont en effet été développés pour nous aider à percevoir ce biais contre les personnages féminins. Au travers de nouveaux sous-genres, comme les œuvres dystopiques young adult des années 2010, le personnage féminin est enfin mis en valeur. Peut-être est-ce là le début d’une nouvelle ère pour la science-fiction ?
Résumé dans une autre langue: Science fiction books got the infamous reputation of being sexists and for a masculine audience. But is it really only a reputation ? How were the female characters represented through science fiction literary history ? How are they represented now ? Between underrepresentation and stereotypes, the quantitative and qualitative representation of women, and thus their embedded value, have been denatured. If the first years of science-fiction have been closed to women, the second wave of feminism left its mark on 1970’s works, enabling a progress for female representation. This evolution of the literary production is thus both the product of a change of behavior from author’s writing and the product of the emergence of new writers with new codes. Recently, anti-sexism tests were developped (Bechdel Test, Mako Mori Test…), helping us realising how science fiction books were biased against women characters. Thanks to another kind of sub-genre, yound adult dysopian books from the 2010’s, the use of female charaters is now highlighted. This is maybe the beginning of a new era for science fiction.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/4153