Conception et mobilisation des cartographies des « Zones Climatiques Locales » : entre recherche en climatologie urbaine et métiers de l’urbanisme.

Dumas, Guillaume (2017) Conception et mobilisation des cartographies des « Zones Climatiques Locales » : entre recherche en climatologie urbaine et métiers de l’urbanisme. [Mémoire]

[img] Text

Guillaume.Dumas_master2.pdf


Accès : Repository staff only

Télécharger (7MB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Creators: Dumas, Guillaume
Directeur de recherche: Sinda, Haouès-Jouve
Divisions: UFR Sciences, Espaces, Sociétés > Département Géographie-Aménagement-Environnement
Diplôme: M2 Villes, Habitat et Transition Ecologique
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Urbanisme
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Architecture
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Etudes de l'environnement > Environnement et société
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Géographie > Cartographie
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Géographie > Géographie urbaine
Uncontrolled Keywords: Zones climatiques locales, PCAET, Kmeans, intégration de méthodes
Abstract: Avec la progression de l’urbanisation dans un contexte de changement climatique, les phénomènes climatiques liés aux morphologies urbaines prennent de l’importance dans différentes disciplines. Les LCZ, que l’on traduit par Zones Climatiques Locales, sont une notion de micro-climatologie urbaine qui existe pour travailler sur l’un des phénomènes les plus connus aujourd’hui : l’ICU, l’Îlot de Chaleur Urbain. La classification des territoires en LCZ mobilise de nombreuses disciplines et est, aujourd’hui, étendue à d’autres domaines notamment l’urbanisme. Ce mémoire présente à la fois dans un premier temps des méthodes d’élaborations de cartes LCZ et dans un second temps leurs mobilisations au travers de projets de recherches. Dans la première partie, nous avons étudié les méthodes les plus pertinentes pour élaborer des cartes LCZ pouvant être comparées avec celles produites pour le projet WUDAPT pour 3 villes françaises à l’aide des bases de données disponibles dans le projet MApUCE. Pour cela, plusieurs types de logiciels sont utilisés tels que des logiciel SIG et statistiques comme R. Le travail mené dans un second temps s’est focalisé sur la comparaison des différentes méthodes de constructions et de mobilisations des cartes LCZ auprès de spécialistes du domaine. Les personnes interrogées viennent de structures différentes comme des agences d’urbanismes, des universités ou des CEREMA. Ainsi sont mises en avant les contraintes et objectifs derrière la création de ces cartes, leurs limites mais aussi leurs potentiels usages dans l’urbanisme. Il est notamment étudié le croisement de ces cartes avec d’autres types de données et les potentielles méthodes d’intégration de ce type d’outils dans les pratiques de l’urbanisme et dans les documents de planification.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/4174