Instagram ou la dictature consentie. Genre, sexualisation et marketing sur le réseau de l'image carrée.

Marchand, Sarah (2016) Instagram ou la dictature consentie. Genre, sexualisation et marketing sur le réseau de l'image carrée. [Mémoire]

Ceci est la version la plus récente de ce document.

[img]
Prévisualiser
Texte (PDF)
marchand_sarah_M12016.pdf

Télécharger (7MB) | Prévisualiser

Résumé

Instagram, c'est 400 millions d'utilisateurs et plus de 80 millions de photographies postées par jour. Dans une société dominée par des diktats de beauté intégrés par chaque individu depuis leur naissance, un tel réseau social de l'image a forcément un rôle à jouer dans la construction identitaire de ses utilisateurs. Hypersexualisation des individus, pression sociale accrue, obsession démesurée à son corps et mises en scène performatives de son genre, les dangers induits par une pratique régulière de l'application sont effectivement nombreux. Ce mémoire aura pour but d'analyser Instagram et les phénomènes sociaux le caractérisant afin de déterminer dans quelle mesure il constitue une nouvelle forme consentie de dictature de l'image.

Type de document: Mémoire
Type de master: Mémoire master 1
Mots-clés : Instagram, Réseau social, Dictature, Image, Genre, Sexualisation, Marketing
Sujets: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Etudes sur le genre
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sociologie
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sociologie > Réseaux sociaux
UFR / Département: UFR Lettres, Philosophie et Musique > Département Communication, Etudes visuelles et Arts de la scène (Art&Com)
Diplôme: M1 Arts du spectacle, Com et Médias (Comm audio et médias)
Directeur de recherche: Sarah, Marchand
Déposé par: Sarah Marchand
Date du dépôt: 20 Dec 2017 13:41
Dernière modification le: 20 Dec 2017 13:41
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/4251

Versions disponibles de ce document

Modifier (authentification requise)

Notice du document Notice du document