Gender, stereotypes and Translation: A Case study of Ugly Betty

Chadelle, Sophie (2017) Gender, stereotypes and Translation: A Case study of Ugly Betty. [Mémoire]

[img] Text

chadelle_sophie_M22017.pdf


Accès : Registered users only

Télécharger (1MB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Creators: Chadelle, Sophie
Directeur de recherche: Vincent-Arnaud, Nathalie
Divisions: UFR Langues, Littératures et Civilisations Etrangères > Département Etudes du Monde Anglophone (DEMA)
Diplôme: M2 Etudes anglophones
Subjects: ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Langues > Anglais
Uncontrolled Keywords: genre, traduction, féminisme, post-féminisme, études filmiques
Mots-clés dans une autre langue: gender, translation, feminism, postfeminism, film studies
Abstract: La série américaine Ugly Betty, crée par Silvio Horta et diffusée sur la chaîne américaine ABC, propose une nouvelle vision de la beauté féminine en racontant les péripéties d'une jeune femme, au physique disgracieux, au sein du milieu professionnel de la mode au sein duquel règne une vision normée de la beauté. La série remet en question avec humour et ironie le concept de "male gaze". Le travail sur les stéréotypes permet une remise en question de certains concepts patriarcaux et offre une vision postféministe de la représentation de la femme à l'écran. Cependant certaines parties de la traduction audiovisuelle française remettent en question ces parti-pris féministes. Ce mémoire tente de mettre en lumière la manière dont les choix de traduction mènent non seulement à une forme de "ventriloquisme culturel" mais également à une adaptation politique de la représentation de la femme à l'écran en explicitant les liens entre la question du genre, les études filmiques, la traduction et la mondialisation de la culture et son industrie.
Résumé dans une autre langue: The American series Ugly Betty, by Silvio Horta, broadcast on ABC, displays a new conception of femine beauty. The work on stereotypes questions the concept of "male gaze" and the postfeminist dimension is at the heart of the show. However, some parts of the French audiovisual translation re-introduce a patriarchal vision of womanhood, gender and ethnicity and redefines the representation of women on screen.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/4264