La nouvelle politique de la ville remet en lumière des territoires oubliés de la République : une chance pour la revalorisation des centres anciens. L'exemple de Sainte-Livrade-sur-Lot.

Teillet-Fara, Béatrice (2015) La nouvelle politique de la ville remet en lumière des territoires oubliés de la République : une chance pour la revalorisation des centres anciens. L'exemple de Sainte-Livrade-sur-Lot. [Mémoire]

[img] Text

Master2.pdf


Accès : Repository staff only

Télécharger (2MB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Creators: Teillet-Fara, Béatrice
Directeur de recherche: Escaffre, Fabrice
Divisions: UFR Sciences, Espaces, Sociétés > Département Géographie-Aménagement-Environnement
Diplôme: M2 Villes (Villes, Habitat et Politiques d'aménagement)
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Géographie > Géographie urbaine
Uncontrolled Keywords: Centre ancien, Habitat ancien, Dévalorisation, Contrat de ville, Revalorisation.
Abstract: Petite ville de la vallée du Lot, Sainte-Livrade appartient à ces territoires oubliés de la République remis en lumière par la nouvelle géographie prioritaire. L’Etat se préoccupe à travers la Nouvelle politique de la Ville du devenir des habitants des centres anciens qui sont devenus au fil du temps des quartiers dégradés. Le diagnostic social et urbain de la Bastide au bord du Lot révèle un centre ancien malade, déstructuré où l’espace public délaissé est devenu répulsif, où la vétusté et la vacance des logements renforce l’image de la désolation. Délaissés par les propriétaires âgés, le parc de logement est devenu un parc social de fait qui accueille les plus pauvres et les migrants. Mais ce quartier populaire recèle aussi de richesses pour les habitants car il leur permet d’accéder au logement et de bénéficier de la centralité. Car il offre encore des équipements et de nombreux services de qualité. La Nouvelle Politique de la Ville constitue peut être une chance pour la revalorisation de ces quartiers d’habitat ancien. Elle réinterroge les moyens d’agir dans ces territoires en mobilisant le droit commun mais aussi les habitants.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/430