Les luttes viticoles en Languedoc de 1970 à 1976 : entre ruptures et continuités

Abbé, Geneviève (2017) Les luttes viticoles en Languedoc de 1970 à 1976 : entre ruptures et continuités. [Mémoire]

[img]
Preview
Text

abbe_genevieve_M22017.pdf


Télécharger (38MB) | Preview
Item Type: Mémoire
Creators: Abbé, Geneviève
Directeur de recherche: Cantier, Jacques
Divisions: UFR Histoire, Arts et Archéologie > Département Histoire
Diplôme: M2 Histoire et Civilisations modernes et contemporaines
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Agriculture, économie et politique
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Histoire > Histoire contemporaine
Uncontrolled Keywords: viticulture, Languedoc, lutte sociale, occitanisme, régionalisme, activisme, Aude, années 1970
Mots-clés dans une autre langue: viticulture, Languedoc, social struggle, Occitan, regionalism, activism, Aude, the 1970s
Abstract: Les années 1970 sont marquées par un mouvement social de grande ampleur dans les départements de l'Aude et de l'Hérault. Les viticulteurs combattent la nouvelle politique agricole européenne et les importations massives de vin italien qui en sont la conséquence. Ces affrontements débouchent sur la fusillade de Montredon-les-Corbières le 4 mars 1976, qui fait deux morts. Cette période de lutte est mise en perspective à partir de la révolte viticole de 1907 et sur l'ensemble du XXe siècle. L'accent est mis sur l'impact de 1968 et du régionalisme occitan. Un portrait d'un des leaders du mouvement, Jean Vialade, complète cette étude historique.
Résumé dans une autre langue: The 1970s were marked by a large-scale social movement in the departments of Aude and Hérault. The winegrowers are fighting against the new European agricultural policy and the massive imports of Italian wine that are the consequence. These clashes resulted in the shooting of Montredon-les-Corbières on 4 March 1976, which left two dead. This period of struggle is put into perspective from the wine revolt of 1907 and throughout the 20th century. Emphasis is placed on the impact of 1968 and Occitan regionalism. A portrait of one of the leaders of the movement, Jean Vialade, completes this historical study.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/4318