Les interférences linguistiques : étude des productions écrites des apprenants Algériens de la deuxième année secondaire

Herigui, M'hamed (2017) Les interférences linguistiques : étude des productions écrites des apprenants Algériens de la deuxième année secondaire. [Mémoire]

[img] Text

M'hamed.Herigui_master2.pdf


Accès : Repository staff only

Télécharger (10MB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Creators: Herigui, M'hamed
Directeur de recherche: Sayah, Mansour
Divisions: UFR Langues, Littératures et Civilisations Etrangères > Département Langues Etrangères > Section Arabe
Diplôme: M2 Langues, cultures et patrimoines du Maghreb (ALL)
Subjects: ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Langues > Linguistique générale
ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Langues > Arabe
Uncontrolled Keywords: bilinguisme, interférences linguistiques
Mots-clés dans une autre langue: bilingualism, language interference
Abstract: ➢ Pourquoi les apprenants commettent-ils des interférences à l’oral et à l’écrit (sur plusieurs niveaux : (morphologique, syntaxique, lexical et culturel) ? C’est frappant lorsque cela devient habituel, même chez des apprenants qui sont censés être capables de ne pas commettre ce type d’erreur. ➢ Quel type de faute est le plus fréquent à l’écrit ? ➢ Pourrait-il être la complexité de la langue française nous nous intéressons dans ce modeste travail à répondre à ces questions soulevées ci-dessus, en mettant le pied sur le terrain d’enseignement, dans un cadre linguistique où les acteurs seront des apprenants de la deuxième année secondaire tout en analysant leurs copies contenant des exercices de compréhension et des petites rédactions s’agissant du thème « la pollution ». Afin de voir où peut aller le degré du problème d’interférence chez nos apprenants ?
Résumé dans une autre langue: ➢ Why are learners interfering in oral and written (on several levels: morphological, syntactic, lexical and cultural)? It is striking when it becomes habitual, even among learners who are supposed to be able not to commit this type of error. ➢ What type of misconduct is most common in writing? ➢ Could it be the complexity of the French language we are interested in this modest work to answer these questions raised above, by setting foot on the field of teaching, in a linguistic context where the actors will be learners of the second year secondary while analyzing their copies containing comprehension exercises and small editorials on the topic of pollution. In order to see where the degree of the interference problem in our learners can go?
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/4418