Les nouveaux rôles de la Chine et de l'extractivisme : le cas du canal interocéanique au Nicaragua.

Garcia Arellano, Gerardo (2017) Les nouveaux rôles de la Chine et de l'extractivisme : le cas du canal interocéanique au Nicaragua. [Mémoire]

[img] Text

garcia arellano_gerardo_M12017.pdf


Accès : Registered users only

Télécharger (957kB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Creators: Garcia Arellano, Gerardo
Directeur de recherche: OROZCO, LUIS
Divisions: Institut Pluridisciplinaire pour les Etudes sur les Amériques à Toulouse (IPEAT)
Diplôme: M1 Etudes sur les Amériques (SHS)
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Agriculture, économie et politique
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Economie
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Economie > Transport
Uncontrolled Keywords: Développement; dynamiques socio-économiques; environnement; Grand canal; Canal post-Panama
Mots-clés dans une autre langue: Desarrollo; Dinamicas socio-económicas; Medio ambiente; Canal post-Panama; Gran canal
Abstract: Le 14 juin 2013, le président du Nicaragua, Daniel Ortega Saavedra, signe lors d’une conférence de presse le contrat de concession du projet du Canal du Nicaragua avec Wang Jin, représentant du holding HKND (Hong-Kong Nicaragua Development). La veille, l’Assemblée Nationale du Nicaragua approuvait le cadre juridique pour la dite concession. Ce n’est qu’une année après cette annonce, le 14 juillet 2014 que la trajectoire du Canal sera révélée. Sous la forme d'un holding de capital privé appelé HKND (Hong-Kong Nicaragua Development) mais soupçonné d'être un outil pour dissimuler la présence du gouvernement chinois derrière ce projet, cette méga-construction s'inscrirait dans la volonté de la Chine de financer la construction et la reconstruction d’infrastructures en Amérique Latine.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/4453