Outils linguistiques pour l'analyse de la cohérence et de la cohésion dans les textes d'enfants

Lala, Mathilde (2017) Outils linguistiques pour l'analyse de la cohérence et de la cohésion dans les textes d'enfants. [Mémoire]

[img]
Prévisualiser
Texte (PDF)

LALA_Mathilde_M2 2017.pdf


Télécharger (649kB) | Prévisualiser
Type de document: Mémoire
Auteurs: Lala, Mathilde
Directeur de recherche: Bras, Myriam
UFR / Composantes: UFR Langues, Littératures et Civilisations Etrangères > Département Sciences du langage
Diplôme: M2 Linguistique, Cognition, Communication
Sujets: ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Langues > Linguistique générale
ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Langues > Français
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sciences de l'éducation > Enseignement primaire
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sciences de l'éducation > Enseignement secondaire
Mots-clés en français: Discours, interprétation, cohérence, compétence discursive, SDRT
Mots-clés dans une autre langue: Discourse, interpretation, coherence, discourse competence, SDRT
Résumé en français: Il est aujourd’hui admis qu’un discours n’est interprétable que s’il est articulé par des relations sémantiques dites de cohérence entre les différents segments qui le composent. Ce sont donc ces liens qui permettent la communication entre individus. La SDRT (Asher, 1993, Lascarides & Asher, 1993, Asher & Lascarides 2003), théorie sémantique discursive, propose des outils pour identifier ces mécanismes logiques à la base de l’interprétation. Dans cette contribution, nous proposons, grâce à l’analyse de textes d’élèves (de niveaux primaire et collège), d’élaborer la première version d’un manuel d’utilisation des outils d’analyse discursive proposés par la SDRT (i.e. segmentation, et annotation en relations rhétoriques) afin que ceux-ci soient applicables à l’étude de la cohérence et de la cohésion dans les textes produits par des locuteurs dont la compétence discursive est en cours de construction. On verra en effet que ce type de données présente des spécificités à prendre en considération et dont l’analyse discursive se doit de rendre compte (e.g. ambiguïtés fréquentes à différents niveaux, problèmes de formation syntaxique des énoncés entraînant des problèmes de cohérence et de cohésion). Ce mémoire constitue ainsi le début de recherches ayant pour objectif, à terme, de proposer aux enseignants des outils leur permettant, d’une part, d’évaluer le degré de compétence discursive de leurs élèves, et d’autre part, de les guider dans le développement de cette compétence.
Résumé dans une autre langue: We agree that a discourse can be interpreted only if it is articulated by semantic relations of coherence between the various segments that constitute it. These links are those enabling communication between individuals. SDRT (Asher, 1993, Lascarides & Asher, 1993, Asher & Lascarides 2003), a semantic discursive theory, offers tools for the identification of these logical mechanisms, basis of the interpretation. In this contribution, thanks to students’s narrative texts (from elementary to middle school level), we elaborate the first version of a user’s guide of discursive analysis tools suggested by SDRT (i.e. segmentation and discourse relation annotation) in order to be able to apply them to the study of coherence and cohesion in texts producted by speakers whose discursive competence is undergoing a construction process. Indeed, we will see that this type of data shows specifics that need to be taken into account and the aim of a discursive analysis is to report them (e.g. regular ambiguities at different levels, problems in syntactical construction of utterances causing coherence and cohesion issues). Thus this thesis constitutes the beginning of research whose goal is to eventually offer tools that will enable teachers to, on one hand, evaluate their students’s discursive competence achievement, and, on the other hand, guide them through this competence development.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/4500