Le support comme remise en question du schème créatif : de la différenciation des pratiques de graphiste-illustrateur à l’établissement de nouveaux paradigmes processuels

Mauranx, Thomas (2017) Le support comme remise en question du schème créatif : de la différenciation des pratiques de graphiste-illustrateur à l’établissement de nouveaux paradigmes processuels. [Mémoire]

[img]
Prévisualiser
Texte (PDF)

mauranx_thomasM22017.pdf


Télécharger (31MB) | Prévisualiser
Type de document: Mémoire
Auteurs: Mauranx, Thomas
Directeur de recherche: Lecole, Sophie
UFR / Composantes: Institut Supérieur Image Design (ISCID)
Diplôme: M2 Design graphique, communication et édition
Sujets: ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Arts visuels > Arts appliqués
ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Arts visuels > Arts graphiques
ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Arts visuels > Art numérique
Mots-clés en français: Graphisme
Résumé en français: L’objet de cette étude est de comprendre les mécanismes régissant le rapport du geste créatif du graphiste-illustrateur au support et inversement. Sur le plan universitaire, la présente étude s’appuie sur une série de recherches historiques, documentaires et d’examens de cas pratiques. Nous avons choisi en outre de nous concentrer sur notre propre pratique, conscient que le développement de ce mémoire tend à nous amener à préciser notre identité graphique et à developper une pratique artisanale dans un second temps. Nous construisons notre démarche sur un va-et-vient constant entre étude théorique et expérimentation pratique, circulant entre support analogique et support numérique. Aussi, nous tentons de clarifier la place du graphiste-illustrateur au sein des métiers d’art et sa possible transversalité. Dans la première partie de cette étude, nous traiterons de la pratique au regard du support analogique. Nous étudierons son « autonomie dépendante », son ambi-valence destructrice et génératrice, et de sa dimension expressive et sémantique.Dans un second temps, nous développe-rons la pratique au regard du numérique. Nous tenterons de traiter de ses multiples dimensions en l’étudiant sous l’angle de l’outil, du geste et de l’art. Nous établi-rons enfn sa nature complexe, opposée et complémentaire et son implication pos-sible dans les métiers d’art.Pour conclure, nous traiterons le gra-phisme et l’illustration dans un réinves-tissement de projet professionnel, dans la conception d’une marque et d’une pratique de lutherie. Nous montrerons comment ce basculement est fécond et participe à l’enrichissement d’un faire transdisciplinaire.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/4534