Santiago de Compostela y el Camino: evolución y dualidad en la actuación municipal (1993-2017)

Seco Lamas, Manuel (2017) Santiago de Compostela y el Camino: evolución y dualidad en la actuación municipal (1993-2017). [Mémoire]

Ceci est la version la plus récente de ce document.

[img] Texte (PDF)

Manuel.Seco Lamas_master1.pdf


Accès : Non accessible

Télécharger (577kB) | Demander une copie
Type de document: Mémoire
Auteurs: Seco Lamas, Manuel
Directeur de recherche: Valero, Alet
UFR / Composantes: UFR Langues, Littératures et Civilisations Etrangères > Département Etudes hispaniques et hispano-américaines
Diplôme: M1 Etudes romanes (Espagnol)
Sujets: ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Langues > Espagnol
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Tourisme
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Aménagement du territoire
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Anthropologie sociale et ethnologie
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Démographie
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Economie > Développement durable
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Economie > Services
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Géographie
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Histoire
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Histoire > Histoire médiévale
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Histoire > Histoire contemporaine
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Musées, patrimoine culturel
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Science politique
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sociologie
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sociologie > Culture
Mots-clés en français: Camino de Santiago, Santiago de Compostela, Peregrinación, Peregrinaje, Turismo, Política, Cultura, Patrimonio, UNESCO
Mots-clés dans une autre langue: Chemin de Saint-Jacques, Saint-Jacques de Compostelle, James Way,Culture,Patrimoine, Politique, Tourisme Turism, Saint- UNESCO
Résumé en français: Santiago de Compostela, Galicia y los diferentes caminos que llevan a esta meta histórica conocen una nueva época dorada, multiplicándose año tras año el número de visitantes (turistas y peregrinos). Este efecto "de moda" se debe en gran parte a la institucionalización política de los caminos de Santiago, que se tiñen de una visión turística a partir de 1993 con la instauración del evento Xacobeo. Los poderes políticos han sabido promocionar y "vender" la peregrinación como una forma de turismo diferente. Sin embargo, la turistificación - y sobre todo la turistificación de un evento y una práctica, en el fondo, religiosos - se sitúa hoy en día en el centro del debate. Por un lado, el poder público se compromete a proteger el bien patrimonial y cultural, contribuyendo a su democratización para que todo el mundo pueda disfrutar de él. Por otro lado, el atractivo turístico del Camino y de la ciudad de Santiago de Compostela es politizado, mercantilizado y universalizado. Ante la recuperación cultural y la democratización de la peregrinación jacobea, y a la recuperación económica de Galicia y de Compostela; la región, la ciudad y los Caminos conocen un efecto de masificación que suponen un riesgo para la identidad de estos símbolos y para la cultura local. Este trabajo propone algunas de las cuestiones que esta dualidad suscita, poniendo como ejemplo principal el Camino de Santiago, y centrándose sobre todo en el papel del ayuntamiento de Compostela en el auge que conoce la peregrinación y el Camino.
Résumé dans une autre langue: Aujourd'hui, Compostelle, Galice et les différents Chemins qui y mènent connaissent un vrai essor, multipliant chaque année le numéro de visiteurs (aussi bien touristes et pèlerins). Cet effet de mode est du en grande partie à l'institutionnalisation politique des routes de pèlerinage, qui prends un tournant touristique à partir de 1993, avec l'événement Xacobeo. Les pouvoirs politiques ont su promouvoir et « vendre » ce type d’activité comme une forme de tourisme différent. Cependant, la touristification – et notamment la touristification d’un évènement et une pratique religieuse – est une lame à double tranchant. D’un côté, le pouvoir civil s’engage à protéger ce bien patrimoniale et culturel, ainsi qu’à contribuer à sa démocratisation pour que tout le monde puisse en profiter. De plus, les bénéfices économiques du secteur touristique sont indéniables. D’un autre côté, l’attractif touristique du Chemin et de la ville de Saint-Jacques de Compostelle en sort politisé, puis mercantilisé et universalisé. Face à la récupération culturelle et la démocratisation de la pérégrination, ainsi qu’à l’essor économique de la Galice et de Saint-Jacques, la région, la ville, ainsi que les Chemins, connaissent un effet de massification qui supposent un risque pour l’identité même de ces symboles et pour la culture locale. Ce mémoire cherche à poser des questions par rapport à cette double face d'une même monnaie, en s'intéressant notamment à l'action concrète de la mairie de Saint-Jacques de Compostelle dans l'essor touristique du Chemin.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/4562

Versions disponibles de ce document