Le temps dans les soins palliatifs et la fin de la vie

Cedelle, Roxanne (2018) Le temps dans les soins palliatifs et la fin de la vie. [Mémoire]

[img] Text

Roxanne.Cedelle_master2.pdf


Accès : Repository staff only

Télécharger (893kB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Creators: Cedelle, Roxanne
Directeur de recherche: Bastiani, Flora
Divisions: UFR Lettres, Philosophie et Musique > Département Philosophie
Diplôme: M2 Ethique du soin et recherche (philosophie, médecine, droit)
Subjects: ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Philosophie > Morale, éthique
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Droit
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Santé publique
Uncontrolled Keywords: temps ; soins palliatifs ; fin de vie ; vieillissement ; souffrance.
Mots-clés dans une autre langue: time; palliative care ; end of life ; aging; pain.
Abstract: Ce mémoire de fin d’étude d’éthique du soin questionne les différentes approches qu’un sujet peut avoir du temps qui s’écoule dans le cadre particulier des soins palliatifs et de la fin de la vie. L’objectif visé est de permettre l’émergence de nouvelles définitions des termes « temps », « soins palliatifs » et « fin de vie » afin d’envisager une prise en charge des patients dans les services hospitaliers de soins palliatifs plus humaine et plus éthique. La réflexion ne s’arrête pas au seul sujet patient mais prend en compte également le sujet soignant. Elle s’articule, du fait de la particularité du master, autour de trois disciplines : la philosophie, le droit et la médecine. Des problématiques propres à chacune de ces disciplines sont donc soulevées : la perception du temps et son influence sur le sujet en philosophie ; les théories biologiques du vieillissement en médecine ; la définition de la fin de vie par la loi « Claeys-Leonetti » en droit. Il ressort de cette réflexion que le temps pris en compte dans le cadre des soins palliatifs et de la fin de la vie ne devrait pas être le temps linéaire et cosmique – Chronos – mais le temps de l’opportunité et de l’instant t – Kaïros ; ceci afin de mieux prendre en charge les souffrances propres au sujet évoluant dans les services hospitaliers de soins palliatifs.
Résumé dans une autre langue: This end-of-study dissertation on the ethic of care questions the different approaches that a subject may have of the time in the particular context of palliative and end-of-life care. The objective is to allow the emergence of new definitions of "time", "palliative care" and "end of life" in order to consider patient care in hospital services in a more humane and ethic way. The reflection does not stop with the only « patient » subject but also takes into account the caregiver. It is articulated, because of the particularity of the master, around three disciplines: philosophy, medicine and law. Problems specific to each of these disciplines are therefore raised: the perception of time and its influence on the subject in philosophy; the biological theories of aging in medicine and the definition of the end of life by the law "Claeys-Leonetti". It emerges from this reflection that the time taken into account in the framework of palliative and end-of-life care should not be linear and cosmic time - Chronos - but the time of the opportunity - Kairos; this is to better deal with the peculiar suffering of the subject evolving in hospital palliative care services.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/4589