Le travail de groupe permet-il à l'élève peu performant de mieux réussir ?

Sourni, Chems-Dine (2018) Le travail de groupe permet-il à l'élève peu performant de mieux réussir ? [Mémoire]

[img] Text

sourni_chems-dine_M22018.pdf


Accès : Registered users only

Télécharger (27MB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Creators: Sourni, Chems-Dine
Directeur de recherche: Juan, Pascale
Divisions: Ecole Supérieure du Professorat et de l'Education (ESPE)- Académie de Toulouse
Diplôme: M2 MEEF Langues vivantes étrangères : Anglais
Subjects: ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Langues > Anglais
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sciences de l'éducation
Uncontrolled Keywords: Travail de groupe, Travail coopératif, Travail collaboratif, Travail individuel, Enseignement des langues
Mots-clés dans une autre langue: Group work, Cooperative approach, Collaborative approach, Individual approach
Abstract: Professeur stagiaire en lycée, j'ai pu me rendre compte au cours de cette année que la transition collège-lycée n'a pas été facile pour mes élèves de seconde dans la mesure où l'ensemble de l'équipe pédagogique leur demande plus d'autonomie et de travail personnel. Or, comment travailler en autonomie, se débrouiller par ses propres moyens quand des lacunes viennent freiner sa progression? Cette approche peut paraître démotivante pour l'élève en difficulté. Je me suis donc intéressé de très près à l'impact du travail de groupe sur les performances de l'élève peu performant en explorant trois situations d'enseignement différentes: le travail coopératif, le travail collaboratif et le travail individuel. Ce mémoire a pour vocation de questionner l'efficacité de chacune de ces démarches et de mesurer leurs effets sur l'apprentissage de l'élève en difficulté.
Résumé dans une autre langue: Working as a trainee teacher made me realize that transition from «collège» to «lycée» has not been easy for my students insofar as all the teachers expect them to be more self-sufficient. Well, how can a student become more self-sufficient and independent if some gaps prevent him/her from making progress? Consequently, I decided to take a closer interest in the impact of group work on students in difficulty by exploring three different approaches: the cooperative approach, the collaborative one and the individual one. This research project aims at questioning the effectiveness of each of the approaches mentioned above to observe their effects on the learning process of students in difficulty.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/4610