Lien entre l’environnement socio-familial des enfants et leur acquisition du langage oral : comment offrir, en tant que professeur des écoles, les mêmes chances à chacun ?

Fabre, Marine (2018) Lien entre l’environnement socio-familial des enfants et leur acquisition du langage oral : comment offrir, en tant que professeur des écoles, les mêmes chances à chacun ? [Travail scientifique de nature réflexive]

[img] Text

fabre_marine_PFPA2018.pdf


Accès : Repository staff only

Télécharger (737kB) | Request a copy
Item Type: Travail scientifique de nature réflexive
Creators: Fabre, Marine
Directeur de recherche: Vandenbroucke, Geneviève
Divisions: Ecole Supérieure du Professorat et de l'Education (ESPE)- Académie de Toulouse
Diplôme: M2 MEEF Professeur des écoles
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sciences de l'éducation
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sciences de l'éducation > Enseignement primaire
Uncontrolled Keywords: Langage oral, Inégalités, Maternelle
Abstract: Dans une classe de Petite Section de maternelle, l’hétérogénéité en termes de langage oral est très forte : certains enfants s’expriment de manière claire et compréhensible, d’autres sont plus en difficulté voire ne parlent pas lors des premiers mois de leur scolarité. Si le développement du langage oral chez l’enfant est fortement lié à l’implication de son environnement familial, au milieu socioprofessionnel et au niveau d’études de ses parents, il n’en est pas pour pourtant le seul vecteur. En effet, face à l’hétérogénéité des enfants en termes de parole à leur entrée à la maternelle, l’école a pour mission de réduire les inégalités entre élèves et de les amener à acquérir un langage oral structuré, le plus riche et diversifié possible (programmes du cycle I de 2015). Ceci est d’autant plus important que le langage est une clef pour la réussite globale dans les apprentissages scolaires. Ainsi, l’étude menée a eu pour objectif de proposer des dispositifs permettant, en tant que professeur des écoles, de répondre aux besoins de chacun et de développer une ambiance de classe propice au développement de la parole. Les enseignants doivent apporter aux enfants un contexte de travail le plus propice aux apprentissages en proposant des activités favorisant le développement du langage oral. Par un étayage permanent, une bienveillance de tous les instants favorisant la motivation des enfants, les progrès se font ressentir. De plus, des ateliers spécifiques de langage oral doivent être menés régulièrement avec tous les enfants mais aussi de manière plus particulière en ciblant les élèves les plus en difficultés et les petits parleurs ...
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/4793