L'évaluation au service de l'acquisition des compétences en lycée professionnel

Bonnet, Nancy (2018) L'évaluation au service de l'acquisition des compétences en lycée professionnel. [Mémoire]

[img] Text

Bonnet_nancy_M22018.pdf


Accès : Repository staff only

Télécharger (2MB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Creators: Bonnet, Nancy
Directeur de recherche: Maumon, Nathalie
Divisions: Ecole Supérieure du Professorat et de l'Education (ESPE)- Académie de Toulouse
Diplôme: M2 MEEF Eco-Gestion : Commerce et vente
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sciences de l'éducation > Enseignement secondaire
Uncontrolled Keywords: Évaluation par compétences
Abstract: De nombreuses études font le constat qu’un grand nombre d’élèves quittent le système scolaire sans aucune qualification. Nouvellement intégrée dans l’Education Nationale en filière professionnelle, ces constats questionnent notre responsabilité en matière d’évaluation. L’objectif de rendre les élèves compétents nous préoccupe d’autant plus que, nous nous inscrivons nous-même dans une perspective d’amélioration de nos compétences d’enseignant. En effet, l’évaluation éveille notre curiosité, car elle a une place centrale dans notre pratique pédagogique quotidienne, il nous a donc semblé primordial de s’attacher à répondre à la question suivante : comment l’évaluation sert-elle la construction des compétences chez les élèves de lycée professionnel. Dans notre revue de littérature, il en ressort la loi du 18 juillet 2013 d’Orientation et de programme, dite de refondation de l’Ecole de la République, où le Ministère invite à « faire évoluer les modalités d’évaluation et de notation des élèves, en privilégiant une évaluation positive, simple, lisible et valorisante ». Cette loi invite aux pratiques de Co-évaluation, d’évaluation de groupe et de l’auto-évaluation. Au terme de notre travail de recherche qui met à l’épreuve la loi du 18 juillet 2013 par l’étude de trois cas pratiques d’évaluation et de neuf entretiens avec les élèves. Nous faisons le constat que l’approche docimologique a longtemps dominé, et le contrôle des connaissances a tout aussi longtemps mené la logique d’apprentissage. On assiste aujourd’hui à un changement de paradigme, on tend timidement vers une approche pédagogique « d’accompagnement bienveillant » de la construction des compétences des élèves. Ce modèle valorise le rôle actif de l’élève. Aussi, l’évaluation apparaît comme un cheminement stratégique et légitime pour permettre au système scolaire d’atteindre ses finalités, à l’occurrence rendre les élèves compétents et professionnels. La Co-évaluation, l’évaluation mutuelle et l’auto-évaluation. Ces pratiques sont appropriées à l’enseignement professionnel.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/5067