Le commerce des porcelaines chinoises dans le Haut-Languedoc au XVIIIe siècle, de Canton à Toulouse : réseau marchand et gout pour l'exotisme Volume I

Thédon, Sylvain (2015) Le commerce des porcelaines chinoises dans le Haut-Languedoc au XVIIIe siècle, de Canton à Toulouse : réseau marchand et gout pour l'exotisme Volume I. [Mémoire]

Ceci est la version la plus récente de ce document.

[img]
Prévisualiser
Texte (PDF)

THEDON_Sylvain_2015.pdf


Télécharger (58MB) | Prévisualiser
Type de document: Mémoire
Auteurs: Thédon, Sylvain
Directeur de recherche: Duhem, Sophie
UFR / Composantes: UFR Histoire, Arts et Archéologie > Département Histoire de l'Art et Archéologie
Diplôme: M2 Histoire de l'Art et Patrimoine : moderne et contemporain
Sujets: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Art et histoire de l'art > Art moderne
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Economie > Commerce
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Histoire > Histoire moderne
Mots-clés en français: culture matérielle, Chine, chinoiseries, porcelaine, consommation, réseau, marchand, exotisme
Mots-clés dans une autre langue: China, trad, material culture, exoticism
Résumé en français: Étudier le commerce de la porcelaine de Chine en Languedoc au XVIIIe siècle, un pari risqué ? Un coup de dés, lancé sur deux années de recherche et qui aboutit à la rédaction de ce mémoire. S'il est admis par les spécialistes qu'il y eut un réel commerce de porcelaine de Chine durant ce siècle et que le gout des chinoiseries resta vivace durant tout le XVIIIe siècle, la concomitance entre ces deux phénomènes reste dans la région de Toulouse absolument vierge d'étude. Ce travail propose un nouvel éclairage sur ces questions de consommation et de culture matérielle.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/508

Versions disponibles de ce document

  • Le commerce des porcelaines chinoises dans le Haut-Languedoc au XVIIIe siècle, de Canton à Toulouse : réseau marchand et gout pour l'exotisme Volume I. (deposited 29 Jan 2016 14:54) [Actuellement Affiché]