Représentations sociales de la filière STMG et motivation des élèves

Esquieu, Sarah (2018) Représentations sociales de la filière STMG et motivation des élèves. [Mémoire]

[img]
Preview
Text

esquieu_sarah_M22018.pdf


Télécharger (1MB) | Preview
Item Type: Mémoire
Creators: Esquieu, Sarah
Directeur de recherche: Maumon de Longevialle, Nathalie
Divisions: Ecole Supérieure du Professorat et de l'Education (ESPE)- Académie de Toulouse
Diplôme: M2 MEEF Eco-Gestion : Comm, Organisation et gestion RH
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sciences de l'éducation
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sciences de l'éducation > Enseignement secondaire
Uncontrolled Keywords: Représentations sociales, Motivation, Orientation
Abstract: Lorsqu’il a fallu réfléchir au sujet de notre mémoire de recherche, différents concepts ont émergé spontanément comme la motivation ou la perception de la filière STMG. Nous nous sommes alors demandé quels outils pouvaient être utilisés pour encourager la motivation et améliorer une image de la filière STMG nous semblant dégradée. Le processus d’orientation des élèves, un des sujets souvent central dans l’actualité et les textes institutionnels, nous a semblé constituer un levier intéressant à étudier. L’objet de notre mémoire de recherche est donc de comprendre comment l’orientation peut être un outil pertinent pour revaloriser la filière STMG, et ainsi améliorer la motivation des élèves en situation d’apprentissage. La revue de la littérature nous a permis de mieux appréhender les concepts clés de notre problématique, à savoir : les représentations sociales et la motivation. Nous devions comprendre le lien qu’il pouvait exister entre ces deux notions, afin de déterminer comment l’orientation et les différents dispositifs qui s’y rapportent peuvent influencer cette relation. Cependant, la revue de la littérature n’a répondu que très partiellement à notre problématique car peu d’éléments sont ressortis sur l’orientation comme outil de revalorisation de la filière STMG, et ainsi de motivation des élèves. Cela justifie l’intérêt de notre mémoire, car il constitue un moyen de fournir des éléments de réponse à cette question. Tout travail de recherche suppose la mise en place d’un protocole défini au préalable. Il consiste à présenter la méthode d’étude utilisée, l’échantillon théorique visé, et la démarche d’analyse des résultats. Le choix d’une étude qualitative nous a semblé indispensable du fait de la complexité des concepts de notre sujet. Nous avons ainsi basé notre étude sur un questionnaire d’exploration, puis des entretiens semi-directifs, en optant donc pour une approche directe. Pour comprendre le phénomène étudié, les principaux acteurs intervenants dans l’élaboration ou la transmission de représentations sociales et participants à la motivation des élèves ou à leur orientation, ont constitué notre échantillon théorique. Il s’agit : des élèves bien sûr, de leurs parents, mais également des professeurs principaux. Notre étude empirique nous a permis de dresser différents constats et ainsi de répondre plus précisément à la problématique de notre mémoire de recherche. Tout d’abord, le fait que des représentations sociales sur la filièr
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/5114