Démocratie participative et gestion dialogique du bien commun : Enjeux de l'encastrement de la société civile au sein des objectifs gouvernementaux.

Besançon, Nathalie (2015) Démocratie participative et gestion dialogique du bien commun : Enjeux de l'encastrement de la société civile au sein des objectifs gouvernementaux. [Rapport de stage]

[img] Text

besancon-nathalie-2015.pdf


Accès : Repository staff only

Télécharger (506kB) | Request a copy
Item Type: Rapport de stage
Creators: Besançon, Nathalie
Directeur de recherche: Barrey, Sandrine
Divisions: UFR Sciences, Espaces, Sociétés > Département Sociologie et Anthropologie
Diplôme: M2 Politique environnementale et Pratiques Sociales (PEPS)
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Science politique
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sociologie
Abstract: Ce rapport restitue la recherche sociologique que nous avons menée au cours de notre stage au sein de l'antenne marseillaise de l'association Robins des villes. Il vise à mettre en lumière le phénomène d’encastrement qui touche le champ de la participation de la société civile (entendue comme la combinaison des mobilisations individuelles et associatives) aux objectifs gouvernementaux, et de saisir les impacts de cette dynamique sur la mise en place d'une gestion co-construite vis-à-vis du bien commun. Nous tenterons donc de répondre à la question suivante : De quelle manière le phénomène d'encastrement de la participation citoyenne à la co-élaboration du politique au sein des objectifs déployés par les pouvoirs publics affecte-il la gestion sociale du bien commun ? Il s'agira dans un premier de temps d'aborder les enjeux pragmatiques et idéologiques (impacts en termes de pratiques et de discours) de l'encastrement du secteur associatif avec les objectifs déployés par les politiques publiques. Nous interrogerons ensuite les enjeux liés à l'apparition des dispositifs participatifs institutionnalisés, ainsi que le rôle du secteur associatif au sein de ces derniers. Nous terminerons par proposer brièvement quelques pistes afin d'imaginer une manière de gérer le bien commun de manière réellement coopérative et respectueuse des aspirations de chacun.
Résumé dans une autre langue: This report gives back the sociological research we have conducted during our internship in the Marseillian suboffice of the association Robins des villes. It aims to highlight the embedding phenomenon that affects the civil society participation (understood as the combination of individual and associative mobilizations) to the government's objectives, and to grasp the impacts generated by this dynamic on the co-constructed governance installation about commun good. We will so try to answer this question: How does the embedding phenomenon of citizen participation in policy co-elaboration within the objectives led by the authorities is affecting the social management of the common good? First, we will make concern about the pragmatical and ideological issues (impacts on the pratices and speeches) attached to the embedding phenomenon of the associative sector within the state policy. Then, we will question the issues attached to the emerging institutional participation's apparatus, and the role of the associative sector within them. We will end by suggesting some thoughts in order to imagine an efficiant cooperative way to manage commun goods so that everybody's aspirations could be respect.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/513