Notion d’évolutions : comment améliorer la modélisation d’une situation par une suite géométrique en classe de 1re STMG ?

Torrijos, Andrea (2018) Notion d’évolutions : comment améliorer la modélisation d’une situation par une suite géométrique en classe de 1re STMG ? [Mémoire]

Item Type: Mémoire
Creators: Torrijos, Andrea
Directeur de recherche: Couderette, Michèle
Divisions: Ecole Supérieure du Professorat et de l'Education (ESPE)- Académie de Toulouse
Diplôme: M2 MEEF Mathématiques
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sciences de l'éducation
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sciences de l'éducation > Enseignement secondaire
Uncontrolled Keywords: Évolutions , modélisation, suite arithmétique, suite géométrique, travail du modèle.
Abstract: Lors du premier semestre, nous avons, collectivement, préparé une Activité d’Étude et de Recherche sur les suites arithmétiques et géométriques en classe de 1re STMG. Nous avons étudié, a priori, l’organisation mathématique qui allait émerger lors de cette activité. Grâce à la vidéo, nous avons pu établir également l’organisation didactique à travers les différents moments de l’étude. Au second semestre, nous avons évalué le travail fait lors du premier semestre. Nous avons retravaillé sur l’organisation mathématique en notant une différence de technique. Celle utilisée par les élèves n’étant pas au programme, nous ne l’avions pas mentionnée dans l’organisation mathématique de notre analyse a priori. Nous avons également approfondi le travail sur notre organisation didactique afin de dégager un moment très important que nous avions passé quelque peu sous silence : le travail du modèle. En effet, dans l’énoncé, il est question d’une certaine somme d’argent et de deux placements possibles. Les élèves doivent donc passer de cette situation du monde dont la tâche coche correspond à : « quel est le meilleur placement ? » à la tâche problématique qui est : « comparer deux évolutions différentes d’une même somme ». Il y a donc eu un travail important du modèle à faire. Afin d’améliorer la séance, nous avons évoqué plusieurs points sur lesquels nous pourrions agir au préalable. Le plus important m’a semblé être le travail sur les évolutions. En effet les élèves n’arrivaient pas à déterminer comment passer d’une certaine quantité à un certain taux de cette quantité. Nous pourrions remédier à cela en l’ayant vu en question flash, par exemple, en début d’heure lors d’une des séances précédentes. C’est donc cet axe que j’ai choisi de développer.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/5153