Existe-t-il un lien entre les stratégies identitaires et la demande d'aide chez le français-musulmans dans le cas de problématique psychologique?

Chasin, Myriam (2018) Existe-t-il un lien entre les stratégies identitaires et la demande d'aide chez le français-musulmans dans le cas de problématique psychologique? [Mémoire]

[img] Text

Myriam.Chasin_master1.pdf


Accès : Repository staff only

Télécharger (688kB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Creators: Chasin, Myriam
Directeur de recherche: Bayard, Anna
Divisions: UFR de Psychologie > Département Psychologie clinique du sujet (subjectivité, inconscient, culture)
Diplôme: M1 Psychologie : psychopathologie clinique psychanalytique
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Psychologie > Psychologie et comportements
Uncontrolled Keywords: interculturelle, français-musulmans, construction identitaire, type de médecine
Abstract: L’identité de l’individu est un concept complexe, intéressant depuis déjà plusieurs décennies, un grand nombre de domaines. Les sociologues, anthropologues, psychologues et psychanalystes, pour ne citer que eux, ont œuvré, de part leurs recherches, à cerner les contours et la dynamique animant un tel processus. L’identité, très tôt, se construit, se remanie, s’ébranle et s’enrichie tout au long de la vie. Son édification se fait personnellement mais avec l’Autre. De ce fait le même rencontre l’Autre donc idem et ipse sont liés. De ce lien, l’identité va s’inscrire dans une dynamique constante et perpétuelle dans l’environnement où elle évolue. Aujourd’hui, la question de la construction identitaire est devenue une affaire d’Etat en raison du contexte de sécularisation démocratique dans lequel la France est conduite, engendrant une nouvelle manière de vivre aussi bien la laïcité que sa religiosité pour les minorités musulmanes. L’islam des nouvelles générations n’est plus exactement celui que l’immigration a apporté. Tout comme les musulmans immigrés n’ont pas les mêmes stratégies identitaires que les nouvelles générations de musulmans-français. De ce remaniement constaté où environnement, génération et choix sont dynamiquement liés mais de manière différente, va naitre l’intérêt de ce travail. Il est consacré à l’étude de la construction identitaire des populations minoritaires prônant des valeurs et des pratiques souvent différentes, voire pour certaines opposées, risquant, par manque de capacité à articuler de façon optimale les deux cultures, et menant parfois une partie de cette population à avoir recours, à des recherches de soins risqués. À partir de l’exemple des français-musulmans en lien avec la culture maghrébine, il s’agira d’évoquer l’existence d’un processus d’influence entre les musulmans de France et la société française et de voir en quoi l’influence réciproque engendre des manières singulières de construire son identité , peut-être d’orienter ses choix.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/5213