Le débat philosophique dans une classe de CE1 : dispositif pédagogique qui favorise la prise de parole des élèves ?

Bonnevalle, Camille (2018) Le débat philosophique dans une classe de CE1 : dispositif pédagogique qui favorise la prise de parole des élèves ? [Mémoire]

[img] Text

Camille.Bonnevalle_master2.pdf


Accès : Repository staff only

Télécharger (871kB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Creators: Bonnevalle, Camille
Directeur de recherche: Dupont, Pascal
Divisions: Ecole Supérieure du Professorat et de l'Education (ESPE)- Académie de Toulouse
Diplôme: M2 MEEF Professeur des écoles
Subjects: ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Philosophie
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sciences de l'éducation > Enseignement primaire
Uncontrolled Keywords: Débat philosophique, Oral, Prise de parole
Mots-clés dans une autre langue: philosophical debate, oral debate, speech
Abstract: Dans un contexte où l’oral prime sur toutes les autres formes d’expression dans notre société, il faut désormais que les enseignants s’attardent davantage sur la didactique de l’oral. En effet, enseigner l’oral en classe permet aux élèves de développer des compétences bien spécifiques, qui leur serviront toute leur vie. Le débat philosophique est le dispositif privilégié par ce mémoire. Ayant constaté des écarts dans la prise de parole par les élèves, j’ai choisi ce moyen démocratique afin de faciliter le partage de parole. Dans un premier temps, l’objectif est d’observer les évolutions dans les prises de parole des élèves, d’un point de vue quantitatif, tout au long des débats. Sur ce point, des progrès significatifs n’ont pas été observés entre le premier et le dernier débat, selon les profils des élèves (petits, moyens, grands parleurs). Dans un second temps, l’analyse porte plus particulièrement sur la richesse des propos tenus. Nous observons les élèves avec des critères : donner son opinion, réussi à argumenter, entre en dialogue avec les autres élèves, etc. En effet, le bilan est qu’ils sont entrés en interaction, en utilisant les arguments donnés par les uns les autres. Grâce au débat philosophique, les élèves s’investissent dans une dimension sociale, où ils se reconnaissent les uns les autres, tout en travaillant les compétences spécifiques liées à l’oral.
Résumé dans une autre langue: In a context where oral expression prevails over all other forms of expression in our society, teachers must now pay more attention to oral didactics. In fact, teaching oral language in class allows students to develop specific skills that will serve them throughout their lives. The philosophical debate is the main focus of this thesis. Having noticed differences in the way the students spoke, I chose this democratic way in order to facilitate the distribution of speech. Initially, the aim is to observe the changes in the students' speaking engagements, from a quantitative point of view, throughout the debates. On this point, significant progress was not observed between the first and the last debate, according to the profiles of the pupils (small, medium, large speakers). Secondly, the analysis focuses more specifically on the content of the remarks made. We observe the students with specific criteria: giving his opinion, succeeding in arguing, entering into a dialogue with the other students, etc. Indeed, the assessment is that they interacted, using the arguments given by each other. Throughout philosophical debates, pupils engage in a social dimension, where they recognize each other, while working on specific oral skills.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/5266