Pour un repérage automatique des structures énumératives à l'aide des noms sous-spécifiés

Raoult, Marine (2015) Pour un repérage automatique des structures énumératives à l'aide des noms sous-spécifiés. [Mémoire]

[img]
Preview
Text

Raoult_Marine_M12015.pdf


Télécharger (2MB) | Preview
Item Type: Mémoire
Creators: Raoult, Marine
Directeur de recherche: Ho-Dac, Lydia-Mai
Divisions: UFR Langues, Littératures et Civilisations Etrangères > Département Sciences du langage
Diplôme: M1 Ergonomie Cognitive et Ingénierie Linguistique (SDL)
Subjects: INFORMATIQUE MATHEMATIQUES TECHNOLOGIES > Informatique > Traitement du texte et du document
Uncontrolled Keywords: Structures énumératives, traitement du texte et du document
Abstract: Ce mémoire de M1 s'intéresse aux structures énumératives (SE) et se pose la question d'un possible repérage automatique de ces structures à l'aide de noms particuliers que sont les noms sous-spécifiés (NSS). Les structures énumératives sont des structures constitutives du discours, et consistent en une succession d'items, éventuellement entourés d'éléments facultatifs que sont les amorces et les clôtures. Ces items sont en lien les uns avec les autres à travers un critère de co-énumérabilité (ou énuméraThème), qui est le plus souvent un NSS. Les NSS sont des noms abstraits, pauvres sémantiquement. Ces noms sont des "coquilles vides", qui vont pouvoir se remplir avec le contenu propositionnel qui peut être cataphorique ou anaphorique. Afin de repérer les SE automatiquement, des patrons morpho-syntaxiques ont été utilisés et projetés sur un corpus. Il s'agissait alors de vérifier si ces NSS étaient ou non de bons indicateurs pour repérer ces structures particulières que sont les SE.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/559