La coopération dans le travail de groupe : réalité ou illusion ?

Verdoux, Julie (2018) La coopération dans le travail de groupe : réalité ou illusion ? [Mémoire]

[img] Text

verdoux_julie_M22018.pdf


Accès : Repository staff only

Télécharger (1MB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Creators: Verdoux, Julie
Directeur de recherche: Ragano, Serge
Divisions: Ecole Supérieure du Professorat et de l'Education (ESPE)- Académie de Toulouse
Diplôme: M2 MEEF Professeur des écoles
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sciences de l'éducation > Enseignement primaire
Uncontrolled Keywords: Travail de groupe, Coopération
Abstract: La coopération a été montré comme étant très favorable pour les élèves, tant d'un point de vue scolaire que personnel. De ce fait, les documents officiels de l'éducation nationale demandent aux enseignants du premier degré de mettre en place du travail de groupe dans l'ensemble des enseignements. Mais, quelle pratique du travail de groupe est la plus coopérative ? Par le biais d'observation de travaux de groupe dans une classe de CE2-CM1 et d'enregistrements vocaux de leurs interactions, j'ai pu faire ressortir la différence du degré de coopération entre plusieurs travaux de groupe. En effet, selon la tâche demandée aux élèves (exercices d'entraînement ou résolution de problème) et la constitution des groupes (homogènes, hétérogènes, aléatoire), le travail de groupe est plus ou moins favorable à la coopération. Pour voir apparaître une forte coopération entre les élèves, les activités de résolution de problèmes avec des groupes hétérogènes ou créer par le biais du hasard sont les plus adaptés. Avec l'apparition de conflits sociocognitifs, ces activités permettent le partage de connaissance entre les membres du groupe, l'échange de points de vue et l'harmonisation de ces derniers afin de leur permettre d'atteindre leur but commun.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/5669