Les représentations professionnelles, outil dans l’intégration sociale de Mineurs Non Accompagnés

Mongrand, Sylvain (2018) Les représentations professionnelles, outil dans l’intégration sociale de Mineurs Non Accompagnés. [Mémoire]

[img] Text

Sylvain_Mongrand_Master1.pdf


Accès : Registered users only

Télécharger (515kB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Creators: Mongrand, Sylvain
Directeur de recherche: Mulin, Thierry
Divisions: UFR Sciences, Espaces, Sociétés > Département Sciences de l'Education et de la Formation
Diplôme: M1 Sciences de l'Education et de la Formation
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sciences de l'éducation
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sociologie > Travail social
Uncontrolled Keywords: Mineurs non accompagnés, Représentations Professionnelles, échelle d’ouverture culturelle, posture culturelle, éducateur spécialisé, assistante sociale, moniteur éducateur, travail social, mots inducteurs.
Abstract: Le travail social est actuellement en plein bouleversement, en ce qui concerne les outils de travail, les publics pris en charge, et les formations. Mon engagement en tant qu’éducateur spécialisé me pousse à me questionner, notamment sur la prise en charge des mineurs non accompagnés (MNA, un public nouveau, composé de demandeurs d’asiles, de réfugiés et de migrants mineurs. Je suis parti de la question : Comment le travailleur social favorise-t-il l’intégration de jeunes mineurs isolé ? J’ai ancré ma recherche en utilisant la psychologie sociale et plus particulièrement le concept de représentation professionnelle qui me permet de considérer l’intégration comme un objet de représentation interne au groupe professionnel des travailleurs sociaux. Ce travail d’intégration apparaît lié à la posture d’ouverture culturelle du praticien qui doit apporter un socle commun de savoir, savoir-faire et savoir-être sociétal qui permettra à la personne aidée d’évoluer de manière adaptée dans la société. Mais il doit aussi respecter la différence de culture, et ne pas se positionner en tout puissant détenteur de la meilleure façon de faire, ce qui aurait pour but d’effacer la culture personnelle de la personne, voire de hiérarchiser des sociétés différentes. Une nouvelle question s’est posée : L’ouverture culturelle permet-elle une modulation des représentations professionnelles ? J’ai recueilli deux types de données, que je reprends dans un questionnaire en deux parties proposé aux éducateurs et aux assistantes sociales en lien avec les MNA. ● La première pour construire un indice d’ouverture culturelle du professionnel. ● La seconde, pour dessiner une représentation professionnelle à partir des mots inducteurs « Intégration des mineurs non accompagnés en France » Il ressort de l’analyse qu’il y a bien des représentations professionnelles différentes en fonctions du degré de posture d’ouverture culturelle chez les praticiens. Un groupe de travailleurs sociaux avec un indice d’ouverture culturelle fort intègre comme noyau principal de la représentation des valeurs, des notions d’intégration générales. Alors que la représentation d’un groupe de professionnels possédant un indice plus bas se cristallise autour d’objectifs précis, pointus, en lien avec l’intégration. Appuyer ces notions générales sur l’intégration durant la formation de professionnel pourrait améliorer l’indice d’ouverture et permettre une prise en charge certainement plus globale des MNA.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/5684