Le(s) paysage(s), outil de développement territorial : L'exemple de la réalisation d'un inventaire du patrimoine architectural et paysager de la commune de Pissos.

Ribert, Léa (2018) Le(s) paysage(s), outil de développement territorial : L'exemple de la réalisation d'un inventaire du patrimoine architectural et paysager de la commune de Pissos. [Rapport de stage]

[img] Text

lea.ribert_master1.pdf


Accès : Repository staff only

Télécharger (9MB) | Request a copy
Item Type: Rapport de stage
Creators: Ribert, Léa
Directeur de recherche: Béringuier, Philippe
Divisions: UFR Sciences, Espaces, Sociétés > Département Géographie-Aménagement-Environnement
Diplôme: M1 Villes, Habitat et Transition Ecologique
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Urbanisme
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Géographie
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Géographie > Paysage
Mots-clés dans une autre langue: Patrimoine, Paysage, Développement territorial, Plan Local d’Urbanisme, Pissos
Abstract: Les questions de l’ancrage et de l’identité territoriale apparaissent comme un enjeu fort des politiques actuelles d’aménagement durable. Une attention de plus en plus importante est portée à la qualité paysagère. Le paysage (en tant que support visuel révélateur des dynamiques territoriales) et le patrimoine (en tant que bien collectif et témoin intergénérationnel des dynamiques sociales passées) paraissent être de plus en plus mobilisés pour répondre à ces enjeux. L’engouement contemporain pour le patrimoine est notable et s’est accéléré depuis les années 1980. L’urbanisme permet de mettre en œuvre un certain nombre d’outils qui favorisent le repérage et la mise en valeur des éléments du patrimoine d’un territoire. C’est dans ce cadre qu’un inventaire du patrimoine architectural et paysager a été mis en œuvre pour participer à l’élaboration du PLU de la commune rurale de Pissos, dans le département des Landes. Le patrimoine, et plus largement le(s) paysage(s), peuvent alimenter la notion de ressource territoriale qui permet de nommer, reconnaître et identifier ce qui fait parties des forces ou qualités d’un territoire. Il s’agit ici de se demander en quoi le(s) paysage(s), dans sa-leur dimension patrimoniale, peut être un outil du (re)développement territorial.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/6135