Refonte complète d’un Plan Communal de Sauvegarde sur la commune de Biars-sur-Cère.

Rovira, Valentin (2018) Refonte complète d’un Plan Communal de Sauvegarde sur la commune de Biars-sur-Cère. [Mémoire]

[img]
Preview
Text

Rovira_Valentin_M12018.pdf


Télécharger (8MB) | Preview
Item Type: Mémoire
Creators: Rovira, Valentin
Directeur de recherche: Peltier, Anne
Divisions: UFR Sciences, Espaces, Sociétés > Département Géographie-Aménagement-Environnement
Diplôme: M1 Géographie des changements environnementaux et paysagers
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Etudes de l'environnement > Environnement et société
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Géographie > Géographie rurale
Uncontrolled Keywords: PCS, Commune moyenne, Anticipation des aléas, Sensibilisation des population aux risques
Abstract: Les risques naturels sont des phénomènes ayant toujours existais, de plus l’Homme par ses activités s’est créé de nouveau danger augmentant donc les risques. C’est pour cela qu’il est important aujourd’hui de se prémunir de ses aléas à toutes les échelles. Ce mémoire de stage dont l’objectif était d’élaborer une refonte du plan communal de sauvegarde d’une petite commue du Lot montre la capacité des communes, l’échelon le plus bas dans l’administration territoriale française de faire face à des aléas de plus en plus fort et de plus en plus occurrent. Mais pour saisir sa substance le plan communal de sauvegarde s’entoure de plusieurs documents préventifs. Il trouve de même un cadre législatif fournit pour le diriger, et doit être vu comme un document spatialisé sur un territoire donné, pour finir il doit être l'élan d’une volonté politique insufflé par les maires. Il est important d’inscrire le PCS dans une démarche, une réflexion qui va au-delà de la commune, car il est capable de mobiliser des acteurs de différentes strates territoriales et engendre une fonctionnalité de son appareil opérationnel. Certains acteurs seront plus dans l’anticipation et la création du document alors que d’autre, plus opérationnel seront mobilisés pour répondre aux besoins de la sécurité civile. Enfin dans une démarche d’action réel et de prise de conscience le PCS doit amener aux seins des communes et des populations une certaines cultures du risque qui doit être travaillée grâce à des documents de sensibilisation, des réunions publiques, des animations pour les enfants, cela doit être vu dans l’optique de créer une conscience du risque au niveau communal.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/6226