Médicalisation des difficultés de lecture et parcours scolaire des adolescents dyslexiques : regards croisés parents / adolescents

Anna, Clémence (2018) Médicalisation des difficultés de lecture et parcours scolaire des adolescents dyslexiques : regards croisés parents / adolescents. [Mémoire]

[img] Text

anna_clemence_M22018.pdf


Accès : Repository staff only

Télécharger (1MB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Creators: Anna, Clémence
Directeur de recherche: Savournin, Florence
Divisions: Ecole Supérieure du Professorat et de l'Education (ESPE)- Académie de Toulouse
Diplôme: M2 MEEF Métiers interv publ besoins educ partic. (IPBEP)
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Psychologie
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sciences de l'éducation
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sociologie
Uncontrolled Keywords: Médicalisation, Troubles spécifiques des apprentissages, Dyslexie, Lecture, Rapport au savoir, École
Abstract: Depuis le début des années 2000, les troubles spécifiques des apprentissages sont au centre des politiques éducatives et de nombreux travaux de recherche. Aujourd’hui, le diagnostic et la prise en charge de la dyslexie relèvent exclusivement du domaine médical en France. Bien que dominante, l’approche neurobiologique n’en reste pas moins controversée. Ainsi, l’enfant diagnostiqué dyslexique voit ses difficultés de lecture prises en charge par le médical tandis que l’École reste le lieu de leur manifestation. La médicalisation est un processus aux multiples facettes et dont les caractéristiques sont hétérogènes tout comme le rapport à l’École. Néanmoins, un point commun les lie : celui des mobilisations parentales. La plupart des travaux portant sur les enfants ou adolescents dyslexiques proposent une analyse de leur intégration scolaire ou de leur estime de soi. Notre travail de recherche propose de s’intéresser à l’influence de la médicalisation des difficultés de lecture sur l’adolescent lui-même et sur son parcours scolaire. Notre cadre théorique s’axe autour de trois notions : le processus de médicalisation de l’échec scolaire, le rapport au savoir et le rapport à la lecture. Nous avons donc fait le choix d’une étude qualitative à partir d’entretiens semi-directifs menés auprès de sept adolescents ainsi que leurs parents. Ces adolescents sont âgés de 15 ans à 17 ans et sont scolarisés de la 3ème à la 1ère en filière générale (hors dispositifs spécifiques). Dans notre partie empirique, nous présentons nos résultats concernant le processus de médicalisation ainsi que le parcours scolaire des adolescents avant de les discuter. Nous verrons ainsi que l’appréhension du diagnostic de dyslexie peut être difficile pour l’adolescent. De plus, la pose de ce diagnostic entraînant des aménagements à l’École, leur degré d’effectivité influence le vécu du parcours scolaire de l’adolescent. De surcroît la médicalisation va avoir pour effet de renforcer les tensions entre les parents et l’institution scolaire. Enfin, nous n’avons pas constaté de lien de cause à effet entre la médicalisation des difficultés et le rapport à la lecture des adolescents mais une influence des mobilisations parentales sur celui-ci.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/6237