Art et Science au XVIIIe siècle : le cas de Philippe-Isidore Picot de Lapeyrouse (1744-1818), collectionneur et naturaliste toulousain

Migot, Manon (2018) Art et Science au XVIIIe siècle : le cas de Philippe-Isidore Picot de Lapeyrouse (1744-1818), collectionneur et naturaliste toulousain. [Mémoire]

[img] Text

manon.migot_master1.pdf


Accès : Repository staff only

Télécharger (2MB) | Request a copy
[img] Text

manon.migot_master1_annexes.pdf


Accès : Repository staff only

Télécharger (9MB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Creators: Migot, Manon
Directeur de recherche: Perrin Khelissa, Anne
Divisions: UFR Histoire, Arts et Archéologie > Département Histoire de l'Art et Archéologie
Diplôme: M1 Histoire de l'art moderne et contemporain
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Art et histoire de l'art > Art moderne
Uncontrolled Keywords: Art, Science, XVIIIème siècle, Picot, Lapeyrouse, Plantes, Minéraux, Pyrénées, Illustration naturaliste
Abstract: Le XVIIIe est un siècle de progrès scientifique, artistique et littéraire porté par la philosophie des Lumières. L’objectif étant d’interroger en quoi le développement des connaissances et des pratiques scientifiques a pu être considéré de manière artistique afin de soulever la problématique d’art et de science. De plus, Toulouse revêt un grand intérêt par son terrain d’étude privilégié de ce contexte culturel du XVIIIe siècle. Le point de départ de ces recherches est de mettre en exergue une personnalité peu connue des Toulousains mais ayant toutefois eu une influence dans cette ville. C'est le cas de Philippe Picot de Lapeyrouse (1744-1818), membre de l'Académie des Sciences de Toulouse et de Suède, qui deviendra maire de Toulouse au début du XIXe siècle. À travers ses excursions dans les Pyrénées, il a constitué des collections de plantes et de minéraux permettant la fondation du Museum d’Histoire Naturelle de Toulouse. Il a aussi écrit de nombreux ouvrages sur ses explorations accompagnés de planches où est illustrée une variété de plantes et de fossiles. Pierre-Joseph Redouté est l’un des célèbres artistes parisiens qui participe à la réalisation de ses gravures. La pérennité de certains de ses objets me permet, deux siècles plus tard, de pouvoir les étudier, puis de les mettre en relation à travers différents domaines. L’aspect artistique de sa collection, outre son étude très scientifique, a été rarement étudié par les historiens de l’art.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/6299