La question de la mobilité en milieu rural et périurbain : Le cas du PETR Pays Portes de Gascogne.

Losego, Mathilde (2018) La question de la mobilité en milieu rural et périurbain : Le cas du PETR Pays Portes de Gascogne. [Mémoire]

[img]
Preview
Text

Losego_Mathilde_M12018.pdf


Télécharger (5MB) | Preview
Item Type: Mémoire
Creators: Losego, Mathilde
Directeur de recherche: Barthe, Laurence
Divisions: UFR Sciences, Espaces, Sociétés > Département Géographie-Aménagement-Environnement
Diplôme: M1 Aménagement et projets de territoires
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Aménagement du territoire
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Etudes de l'environnement > Environnement et société
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Géographie > Géographie rurale
Uncontrolled Keywords: Mobilité, Rural, Périurbain, Auto-sollisme, Aménagement, Développement local, Pays, PETR, APTER, VAE, Vélo à assistance électrique, TEPCV
Abstract: La mobilité a pris dans notre société une place centrale. Depuis le début des années 2000, les déplacements de personnes, de biens et d'informations ont augmenté considérablement. On parle aujourd'hui de société où la mobilité est généralisée. Les territoires périurbains et ruraux sont dépendants de la voiture dans leurs déplacements quotidiens, du fait de la dispersion de l'habitat et des services. Ils présentent une part importante d'auto-solisme et ne répondent pas aux piliers du développement durable. Les pouvoirs publics, s'intéressent depuis maintenant une dizaine d'année aux questions de mobilité des habitants dans les territoires urbains. Cette question est en train de toucher également les territoires ruraux et périurbains. Le PETR Pays Portes de Gascogne, terre de développement local, présente des caractéristiques rurales et périurbaines. Il s’intéresse depuis plusieurs années à ces questions de mobilité pour ses habitants afin de réduire l'autosolime. Les transports ont été identifés comme le deuxième émetteur de gaz à effet de serre du territoire. A travers différents projets,le PETR tente de réduire l'auto-solisme de ses habitants et de comprendre les dynamiques territoriales qui résultent de ces déplacements.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/6300