Recherche de la séismicité historique en Nouvelle Zélande à partir d’archives sédimentaires marines.

Mahamoud, Darkaoui (2018) Recherche de la séismicité historique en Nouvelle Zélande à partir d’archives sédimentaires marines. [Rapport de stage]

[img] Text

Mahamoud_Darkaoui_M12018.pdf


Accès : Repository staff only

Télécharger (46MB) | Request a copy
Item Type: Rapport de stage
Creators: Mahamoud, Darkaoui
Directeur de recherche: Ruellan, Etienne
Divisions: UFR Sciences, Espaces, Sociétés > Département Géographie-Aménagement-Environnement
Diplôme: M1 Géographie des changements environnementaux et paysagers
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Etudes de l'environnement > Milieux et changements globaux
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Géographie
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Géographie > Cartographie
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Géographie > Géographie physique
Abstract: Située dans la ceinture du feu du pacifique, à la convergence des plaques tectoniques australienne et pacifique, la Nouvelle Zélande a ainsi une activité sismique importante. Elle est frappée par les vents d’ouest, du subtropical, les cyclones et les ouragans qui amènent de fortes pluies entrainant une forte érosion des sédiments sur les versants. Ces sédiments sont transportés par les cours d’eau et sont déposés dans le fond marin. Rappelons que la Nouvelle Zélande a connu la déforestation historique des Maoris (originaires de la Polynésie) entre 1300 et 1800 et celle des européens entre 1800 et 1900. Dans cette étude qui se base sur la bibliographie, sur des données de carottes, des données sismiques au sondeur de sédiments et des cartes bathymétriques, nous cherchons les séismes historiques dans les sédiments marins. En effet, on part du postulat qu’un séisme est susceptible d’engendrer des glissements de terrain gravitaires qui peuvent évoluer en courants de turbidité déposés dans le fond marin. Nous travaillons dans trois sous-bassins marins : Omakere Trough Sthn Hawkes Bay, Northen Paoanui Trough, east of Omakere Ridge et Northen of Rock Garden. Sur ces derniers, des carottages ont été réalisés en 2016 et en 2017 par des campagnes néo-zélandaises. Dans un premier temps, nous décrirons la géomorphologie sous-marine pour tenter d’identifier des zones de glissements gravitaires dans ces trois sous-bassins, nous décrirons les dépôts sédimentaires (à la recherche de turbidites) puis dans un second temps nous corrélerons nos différents résultats. L’analyse des données permet d’identifier un téphra sur le site Rock 1 du sous-bassin Northen of Rock Garden. Ce téphra serait Taupo AD 232 d’après Barnes et al 2017. Les données montrent que la vitesse de sédimentation moyenne serait très faible sur ce sous- bassin (0,062 cm /an) et que des glissements gravitaires (dont il subsiste des loupes d’arrachements) se seraient produits dans les sous-bassins. Le bassin Omakere Trough Southern Hawkes Bay est connecté au plateau côtier riche en sédiments alors que le bassin Northen Paoanui Trough, east of Omakere Ridge selon le carottage HB6 est peu connecté au plateau côtier. Quant au bassin Northen of Rock Garden selon le carottage Rock 1 est isolé des apports de sédiments du plateau côtier.
Résumé dans une autre langue: Located in the pacific Ring of fire, at the convergence of Australian and Pacific tectonic plates, New Zealand has an important seismic activity. It is hit by westerly, subtropical, cyclone and hurricane winds that bring heavy rains, resulting in severe sediment erosion on the slopes. These sediments are transported by rivers and are deposited in the seabed. New Zealand experienced historical deforestation of Maori (native to Polynesia) between 1300 and 1800 and that of Europeans between 1800 and 1900. In this study based on the bibliography, data from sediment cores, sonar seismic data and bathymetric maps, we search for historical earthquakes in marine bassins located offshore 40°S. Since the observation that an earthquake generates gravity landslides that can evolve into turbidity currents deposited in the seabed the air of this study is to find the impact of historical earthquakes and tsunamis. In this study we are working in three bassins : Omakere Trough Sthn Hawkes Bay, Northen Paoanui Trough, East of Omakere Ridge and Northen of Rock Garden. In these bassin coring sites were sampled out in 2016 and 2017 by New Zealand campaigns. Firstly, we will describe the underwater geomorphology (and possoble landslide zones) in these three sub-basins, describe the sedimentary deposits (and track landslide deposits turbidites) and then in a second time we will correlate our different results. We found a tephra on the Rock 1 site of the Northen of Rock Garden sub-basin. This tephra could be Taupo AD 232 after Barnes et al 2017. The average sedimentation rate would be very low (0.062 cm / year) and the date of the turbidite would be AD 1532. The Omakere Trough Sthn Hawkes Bay Basin via its coring site is connected to the sediment-rich coastal plateau while the Northen Paoanui Trough Basin, east of Omakere Ridge through its HB6 coring site is poorly connected to the coastal plateau. The Northern Rock Garden Basin its Rock 1 site is isolated from the sediment inputs of the coastal shelf.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/6305