L'approche paysagère : Comment mobiliser l'investissement des habitants sur les projets d'aménagements paysagers ? La transmission du regard d'expert à la perception vernaculaire, de la participation à l'action publique.

Malié, Pierre (2018) L'approche paysagère : Comment mobiliser l'investissement des habitants sur les projets d'aménagements paysagers ? La transmission du regard d'expert à la perception vernaculaire, de la participation à l'action publique. [Mémoire]

[img] Text

Malié_Pierre_M12018.pdf


Accès : Repository staff only

Télécharger (35MB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Creators: Malié, Pierre
Directeur de recherche: Béringuier, Philippe
Divisions: UFR Sciences, Espaces, Sociétés > Département Géographie-Aménagement-Environnement
Diplôme: M1 Villes, Habitat et Transition Ecologique
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Géographie
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Géographie > Paysage
Uncontrolled Keywords: Paysage - Concertation - Participation - Cohésion - Représentation - Démocratie Participative - Diagnostic - Action Publique - Mobilisation - Compétences - Responsabilité citoyenne - Développement Durable.
Abstract: Bien que le Paysagiste ne soit pas déterminé comme étant mon parcours initial, nous nous sommes interrogés sur l’approche paysagère. L’intégration progressive de ce concept tant sur le plan global de la politique que sur l’échelle minime du territoire d’une commune. Cependant, son avancée dans les logiques planificatrice et réglementaire, ont formalisé l’approche paysagère au sein des grands principes des institutions démocratiques de la Participation et de la concertation. Cette encadrement symbolique vise à mobiliser l’intégration des habitants au profit de l’Action Publique. Cette action définit comme étant l’ensemble des relations, des pratiques et des représentations qui concourent à la production politiquement légitimée de modes de régulation des rapports sociaux ». Une relation qui s’établit entre les acteurs, leurs statuts de position diversifié et de leurs représentation. Dès lors, les institutions vont devenir les garants de la cohésion territoriale et sociale. La réception sociale implique son intervention et l’éducation qui découle de l’approche paysagère. C’est cette transmission pédagogique, ce partage de connaissances scientifiques et des expériences découlant des représentations faites par les usagers de l’espaces sur leurs cadre de vie quotidien qui va enrichir l’élaboration des projet d’aménagement.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/6561