Quels liens entre habitat et emploi dans la Politique de la Ville? Étude comparée entre Toulouse et Saragosse.

Barreau, Ninon (2018) Quels liens entre habitat et emploi dans la Politique de la Ville? Étude comparée entre Toulouse et Saragosse. [Mémoire]

[img]
Preview
Text

Ninon.Barreau_master1.pdf


Télécharger (2MB) | Preview
Item Type: Mémoire
Creators: Barreau, Ninon
Directeur de recherche: Escaffre, Fabrice
Divisions: UFR Sciences, Espaces, Sociétés > Département Géographie-Aménagement-Environnement
Diplôme: M1 Villes, Habitat et Transition Ecologique
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Urbanisme
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Aménagement du territoire
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Economie > Economie sociale
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Economie > Economie solidaire
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Géographie > Géographie urbaine
Uncontrolled Keywords: politique de la ville ; habitat ; emploi ; Toulouse ; Saragosse ; innovation sociale ; tiers-lieux ; insertion professionnelle ; bailleurs sociaux ; économie sociale et solidaire ; contrat de ville
Abstract: Après bientôt une quarantaine d’années d’existence, et bien des changements d’objectifs et de périmètres d’application, la politique de la ville connaît aujourd’hui un certain essoufflement et peine à retrouver le caractère ambitieux qu’elle avait à l’origine. Depuis 2014, les contrats de ville cherchent à déployer davantage de moyens et d’actions pour le développement économique et la création d’emplois au sein des quartiers prioritaires : les dispositifs d’insertion professionnelle et sociale, d’accompagnement d’entreprise ou encore de soutien à l’innovation n’ont cessé de s’accumuler ces dernières années. La présente étude s’inscrit dans le souhait de Toulouse Métropole de s’intéresser aux liens entre habitat et emploi dans la politique de la ville, un sujet qui fait sens et qui a pourtant été peu abordé jusqu’à présent. Elle s’attache également à réaliser une comparaison avec la ville de Saragosse en Espagne, où le contexte politico-administratif qui entoure les zones vulnérables est différent, moins vertical ou structuré. Des leçons sont alors à retenir de ce « flou » qui entoure la gestion de ces territoires marginalisés, notamment quant à la liberté d’action laissée aux collectivités territoriales. Ainsi, ce travail tâche d’interroger un mécanisme structuré qui suppose que l’accumulation de dispositifs pour l’emploi est une solution suffisante pour créer de l’activité économique pérenne dans les quartiers prioritaires. Il fait le tour d’horizon d’initiatives collectives contemporaines qui recomposent les relations entre espaces résidentiels et d’emploi, et propose des perspectives de partenariats entre Toulouse Métropole et la Ville de Saragosse autour de ces questions.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/6567