Mobilités durables : quelles alternatives pour limiter la voiture individuelle ? Le cas de l'autostop organisé dans le Parc Naturel Régional Pyrénées Ariégeoises

Galtier, Lisa (2018) Mobilités durables : quelles alternatives pour limiter la voiture individuelle ? Le cas de l'autostop organisé dans le Parc Naturel Régional Pyrénées Ariégeoises. [Mémoire]

[img] Text

galtier_lisa_M12018.pdf


Accès : Repository staff only

Télécharger (16MB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Creators: Galtier, Lisa
Directeur de recherche: Siino, Corinne
Divisions: UFR Sciences, Espaces, Sociétés > Département Géographie-Aménagement-Environnement
Diplôme: M1 Transports Mobilités
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Urbanisme
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Aménagement du territoire
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Géographie > Géographie rurale
Uncontrolled Keywords: Territoires ruraux, Autosolisme, Mobilités durables, Rezo Pouce, Alternatives
Abstract: Les territoires ruraux sont marqués par un usage important de la voiture individuelle, peu concurrencée par les transports publics. Sa démocratisation contribue à recomposer les territoires de faible densité. De nombreuses alternatives de véhicules partagées (covoiturage, autostop, autopartage) émergent et encouragent l’usage collectif de la voiture. Suite à une étude sur les besoins de mobilités des jeunes de 14 à 24 ans, organisée par le Commissariat Massif des Pyrénées, « Mobilité des personnes, des biens et des services marchands et non marchands dans le Massif des Pyrénées », le Parc Naturel Régional des Pyrénées Ariégeoises choisi d’accompagner le territoire du Haut Couserans, dans la mise en place d’un projet d’autostop organisé. Ce projet vise à sécuriser et institutionnaliser la pratique de l’autostop, déjà très développée dans l’Ariège. Grâce à l’élaboration du projet, le PNR s’engage à respecter la charte du Parc qui vise à réduire les émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) en optimisant les déplacements en voiture et réduire les déséquilibres territoriaux par le développement d’un accès équitable aux services et réseaux. L’objet du stage a été d'accompagner la mise en place d’une alternative à la voiture individuelle dans un territoire rural afin d’appréhender les défis des mobilités durables de demain. L’élaboration d’un schéma d’implantation des arrêts Rezo Pouce et d’un plan de communication, on permis de faire ressortir les contraintes des mobilités alternatives. Pour y remédier, une meilleure complémentarité des transports et une communication régulière permettent de démocratiser les initiatives qui doivent être adaptées à toutes les populations. La révision de l’échelle de gouvernance peut aussi être essentielle dans l’instauration de politiques cohérentes à l’échelle d’un bassin de vie.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/6581