Comment les acteurs de la ville peuvent-ils contribuer à la lutte contre l’isolement des personnes âgées ?

Naulet, Elikie (2018) Comment les acteurs de la ville peuvent-ils contribuer à la lutte contre l’isolement des personnes âgées ? [Mémoire]

[img] Text

Elikie.Naulet_master1.pdf


Accès : Repository staff only

Télécharger (2MB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Creators: Naulet, Elikie
Directeur de recherche: Rouyer, Alice
Divisions: UFR Sciences, Espaces, Sociétés > Département Géographie-Aménagement-Environnement
Diplôme: M1 Villes, Habitat et Transition Ecologique
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Urbanisme
Uncontrolled Keywords: vieillissement, isolement social, solitude, politiques urbaines
Abstract: Aujourd’hui, nous sommes face à une nouvelle situation au sein de notre société moderne ; l’isolement d’un grand nombre d’individus, tous âges confondus et avec la solitude qui en découle. C’est un phénomène qui concerne plus de 5,5 millions de personnes en France dont 1,5 million de personnes de plus de 75 ans. Notre société est en train de vivre une mutation démographique, conséquences de deux évolutions : l’allongement de la durée de vie et l’arrivée en nombre des papys-boomers. Au nombre de 15 millions aujourd’hui, les personnes âgées de 60 et plus, seront 20 millions en 2030 (projection INSEE) et près de 24 millions en 2060. La solitude de nos aînés vient souvent d’un déséquilibre des rapports entre leur sphère et celle des autres générations. Certains se retrouvent isolé physiquement ou mentalement, dû parfois à un manque de relations sociales ou à un environnement inadapté. L’isolement et la solitude des personnes âgées ont d’importantes conséquences au niveau de la santé publique. En 2003, la dramatique canicule a remué les esprits et engendré une prise de conscience. Depuis, une mobilisation nationale a vu le jour ; MONALISA (Mobilisation nationale contre l’isolement des âgés) créé en janvier 2014. Egalement, un projet de loi relatif à l’adaptation de la société au vieillissement, adopté le 17 septembre 2014 par l’assemblée nationale propose de concentrer l’action autour de trois axes : Anticiper, Adapter et Accompagner. Par ailleurs, notre nouvelle génération de retraités souhaite vieillir le plus longtemps à domicile tout en conservant leur autonomie et leur vie sociale. Ainsi, nous sommes contraints de nous interroger sur les changements à venir concernant l’urbanisme, l’habitat et plus généralement nos modes de vie. Mais notre société est-elle vraiment apte à agir face à ces mutations ? La lutte contre l’isolement est un véritable enjeu de société. Il doit interpeller l’ensemble de la société ; il est l’affaire de tous, citoyens comme institutions. La société doit se mobiliser et s’engager dans l’espace public mais aussi dans les politiques.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/6588