Tracer l'être-en-commun : le désœuvrement chez Jean-Luc Nancy et chez Fernand Deligny

Paul, Juliane (2018) Tracer l'être-en-commun : le désœuvrement chez Jean-Luc Nancy et chez Fernand Deligny. [Mémoire]

[img] Text

Juliane.Paul_master2.pdf


Accès : Repository staff only

Télécharger (594kB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Creators: Paul, Juliane
Directeur de recherche: Goddard, Jean-Christophe
Divisions: UFR Lettres, Philosophie et Musique > Département Philosophie
Diplôme: M2 Philo. All&Fçaise dans l'Espace Européen (ERASMUS MUNDUS)
Subjects: ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Philosophie
Uncontrolled Keywords: désœuvrement, communauté, Jean-Luc Nancy, Fernand Deligny, archi-écriture, excriture, communisme littéraire
Abstract: La communauté ne relève pas du domaine de l’œuvre dit Jean-Luc Nancy et bouleverse, comme le fait Fernand Deligny à son tour, la conceptualisation classique de la communauté. Car comment penser la communauté comme une "brèche" ou une "faille", si cum et munus désignent une "charge partagée", autrement dit, d'être rassemblé sous la même loi ? Pour Jean-Luc Nancy, le concept de communauté ne désigne non pas une dimension politique, mais dans un premier temps tout simplement la position réelle de l'existence. Il en découle que l'articulation de la communauté ne passe plus par la question de de « l'être de la communauté », (par exemple national ou mondial, démocratique ou monarchique) mais bien plutôt « la communauté de l'être ». C'est par cette lecture de la Communauté désœuvrée et de quelques autres textes que les expériences et récits de Fernand Deligny apparaissent sous une nouvelle lumière, car quand ce dernier trace les cartes de lignes d'erres, cartes des trajectoires des enfants autistes avec lesquels il partage son quotidien dans les Cévennes, n'expose-t-il pas les traces d'une communauté désœuvrée ? Ainsi donc, par cette technique, l'éducateur spécialisé témoigne précisément de ce tracer, qui est en commun à la communauté, avec des enfants qui vivent en-deçà du langage. A cet égard, nous pensons que les « tentatives » de réseau Deligny peuvent être une source précieuse pour comprendre le concept de la communauté désœuvrée de Jean-Luc Nancy. Car en effet, ce sont les tracer des enfants mutiques, enregistré par les adultes jour après jour, année sur année, qui exposent autre chose de ces enfants et autre chose que ces enfants, et qui exposent en traçant ce que ces derniers ne peuvent pas dire. Car ce qui s'expose dans les techniques deligniennes (cartes tracées, films réalisés, ouvrages publiés), se théorise d'avantage par l’œuvre de Jean-Luc Nancy, à savoir, que la « communauté [...] résiste à sa propre mise en œuvre ».
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/6641