"Comedians don't tell jokes" - Traduire le stand-up

Ng, Bianca (2018) "Comedians don't tell jokes" - Traduire le stand-up. [Mémoire]

[img] Text

Bianca.Ng_master2.pdf


Accès : Repository staff only

Télécharger (799kB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Creators: Ng, Bianca
Directeur de recherche: Vincent-Arnaud, Nathalie
Divisions: UFR Langues, Littératures et Civilisations Etrangères > Département Centre de traduction, d'interprétation et de médiation linguistique (CETIM)
Diplôme: M2 Traduction, Interprétation et Médiation linguistique (TIM)
Subjects: ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Arts du spectacle > Théâtre
ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Langues
ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Langues > Linguistique générale
ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Langues > Linguistique comparée
ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Langues > Français
ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Langues > Anglais
Uncontrolled Keywords: traduction de l'humour, la traduction du stand-up, analyse comparative
Abstract: Malgré le nombre considérable de travaux de recherche portant sur la traduction de l'humour, la traduction du stand-up semble être un domaine relativement négligé. Cela pourrait sembler curieux, surtout étant donné la hausse très importante de contenu audiovisuel disponible aujourd’hui sous-titré et doublé (sur Netflix, par exemple). Ce mémoire de recherche est constitué d’une analyse comparative de deux extraits d’environ cinq minutes, professionnellement sous-titrés, de spectacles de stand-up ainsi mes traductions de ces derniers. Les humoristes (ou « standuppers ») faisant l’objet de ma traduction et analyse sont Bill Burr, un vétéran sur la scène du stand-up étatsunien et Gad Elmaleh, une figure tout aussi importante dans l’histoire du stand-up dans l’Hexagone. Le mémoire est divisé en deux grandes parties : une introduction, soulignant les contextes historiques et théoriques qui déterminent mon sujet (une introduction brève de l’histoire du stand-up en général ainsi que l’évolution de cette forme d’art en France par rapport aux États-Unis, suivi d’une présentation des axes théoriques sur lesquels je m'appuierai afin de structurer mon analyse), un développement comprenant mes analyses et une conclusion évaluant les résultats obtenus lors de mes recherches. Mon hypothèse de base est la suivante : quelles sont les particularités du stand-up qui le mettent à part de tout autre genre humoristique, et quels problèmes posent-elles pour le traducteur ? Toutes les transcriptions et les traductions ainsi qu’une bibliographie détaillée figurent à la fin du mémoire.
Résumé dans une autre langue: Despite the fact that there is a substantial amount of existing research on the subject of translating humour, the translation of stand-up comedy seems to be a rather neglected topic. This may seem strange, especially considering the huge rise in subtitled and dubbed audiovisuel content available today - on Netflix, for example. This research paper is based on a comparative analysis of two professionally subtitled extracts of around five minutes taken from stand-up comedy “specials” (the name given to video-recorded comedy shows, usually lasting around one hour) and my translations of these extracts. The stand-up comedians I will translate and analyse are Bill Burr, a veteran on the US comedy scene and Gad Elmaleh, an equally important figure in the shaping of the history of stand-up comedy in France. The paper is divided into two main parts - an introductory section outlining the historical and theoretical backgrounds that support my subject (a brief introduction to the history of stand-up in general as well as the evolution of the art form in France compared to the USA, followed by a presentation of the theoretical standpoints that I will use to structure my analysis), and a development comprised of my analyses and a conclusion evaluating the results obtained during my research. My hypothesis is as follows - what are the particularities which make stand-up comedy so different to other humoristic genres, and what problems can these characteristics cause for the translator. All transcriptions and translations as well as a detailed bibliography can be found at the end of the paper.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/6722