Traduire Gertrud Köbner : un travail d'enquête mêlant presse et journal de guerre

Sanlaville, Joanne (2018) Traduire Gertrud Köbner : un travail d'enquête mêlant presse et journal de guerre. [Mémoire]

[img] Text

Joanne.Sanlaville_master2.pdf


Accès : Repository staff only

Télécharger (844kB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Creators: Sanlaville, Joanne
Directeur de recherche: Inderwildi, Hilda
Divisions: UFR Langues, Littératures et Civilisations Etrangères > Département Centre de traduction, d'interprétation et de médiation linguistique (CETIM)
Diplôme: M2 Traduction, Interprétation et Médiation linguistique (TIM)
Subjects: ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Langues > Allemand
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Musées, patrimoine culturel
Uncontrolled Keywords: journal de guerre, traduction, traductologie, journalisme, Allemagne, première guerre mondiale
Abstract: Le présent mémoire s’inscrit dans le cadre de ma deuxième année de master Traduction, Interprétation et Médiation Linguistique au sein de l’Université Toulouse Jean-Jaurès. Fruit d’une collaboration avec le Centre de Recherche et d’Études Germaniques (CREG), il a pour objet d’étude un journal de guerre publié en 1915 à Berlin, partiellement traduit en français à ce jour, retraçant le quotidien de Getrud Köbner, civile allemande prisonnière du camp d’internement de Garaison lors de la Première Guerre mondiale. Cet ouvrage mêle journalisme, traduction et récit personnel. Journalisme d’abord, avec l’insertion régulière d’extraits d’articles de presse issus d’organes divers, et traduction ensuite, car ces passages ont été rapportés en allemand par Köbner, quelle que soit leur langue source. Récit personnel enfin, lié à la nature du journal qu’elle renseigne fidèlement, des informations factuelles comme subjectives qu’elle transmet sur sa propre situation. En plus de ce journal, un certain nombre d’articles rédigés ou traduits par Köbner dans la presse autrichienne ont été intégrés à mon corpus. Dans ce mémoire, mon travail s’organise sur l’analyse de Köbner et de ses œuvres, dans le but de réfléchir à la meilleure façon d’aboutir à une traduction optimale de son journal en français, afin notamment d’éviter les anachronismes et les écarts avec ses propres styles, qui sont multiples selon les passages.
Résumé dans une autre langue: The present master’s thesis was written as part of my second year of master’s degree in Translation, Interpretation and Linguistic Mediation at the University Toulouse Jean Jaurès. It is the result of a collaboration with the Centre de Recherche et d’Études Germaniques (CREG) and its object of studies is a war diary, published in Berlin in 1915 and written by a German civil woman during the First World War. Nowadays partially translated into French, this book relates her daily life at the beginning of the war and as she and her family are taken to the internment camp of Garaison. This publication involves journalism, translation and personal story telling. Journalism first, because of the numerous insertions of press articles extracts from various press institutions. Translation afterwards, because, independently of their source language, those articles have been written in German by Köbner. Personal story telling at last, related to the nature of the diary she faithfully wrote, providing factual and personal information about her own situation. Besides the diary, a certain number of articles that were written or translated by Köbner in the Austrian press have been included in my corpus. The goal of this master’s thesis is to analyse Köbner and her works, in order to think of the best way to translate her diary to French, for instance by avoiding anachronisms and gaps with her own writing styles, which depend heavily on the context.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/6731