Processus Migratoires et formation de Groupes d’Intérêt : Le cas de la Diaspora Vénézuélienne dans le comté de Miami-Dade, en Floride, et son influence sur la politique étasunienne entre 1999 et 2016.

Montoya Gonzalez, Barbara Del Pilar (2018) Processus Migratoires et formation de Groupes d’Intérêt : Le cas de la Diaspora Vénézuélienne dans le comté de Miami-Dade, en Floride, et son influence sur la politique étasunienne entre 1999 et 2016. [Mémoire]

[img] Text

Barbara Del Pilar.Montoya Gonzalez_master1.pdf


Accès : Repository staff only

Télécharger (2MB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Creators: Montoya Gonzalez, Barbara Del Pilar
Directeur de recherche: Sanders, Hilary
Divisions: Institut Pluridisciplinaire pour les Etudes sur les Amériques à Toulouse (IPEAT)
Diplôme: M1 Etudes sur les Amériques (ALL)
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Statistiques
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Anthropologie sociale et ethnologie
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Démographie
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Droit
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Economie
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Histoire
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Science politique
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sociologie
Mots-clés dans une autre langue: Migration, Groupes d'intérêt, Venezuela, Crise Migratoire, Etats-Unis, Politique extérieure américaine
Abstract: Cette étude a pour objectif analyser la manière dont la migration Vénézuélienne pendant la Révolution Bolivarienne (1999 – 2016) entre dans la définition de migration du type Diasporique. Nous allons donc étudier comment cette diaspora a commencé à s’organiser pour exercer des activités politiques. Pour cela, nous allons analyser ces groupes à travers la perspective des sciences politiques, spécifiquement à partir de la définition des groupes d’intérêt. Nous partons, donc de l’hypothèse que la diaspora vénézuélienne a pu s’organiser en groupes d’intérêt et que ses actions ont pu influencer la politique extérieure Américaine. Aussi, cette étude cherche à analyser un phénomène qui n’a pas été l’objet d’analyse sous l’optique des groupes d’intérêt et nous voulons contribuer à la documentation de ce phénomène migratoire qui représente une partie importante de l’histoire récente vénézuélienne. Notre travail est inscrit dans le courant historiographique nommé la nouvelle histoire afin d’expliquer l’apparition de ces groupes et ses actions. Nous allons combiner la méthodologie de l’histoire avec d’autres sciences sociales telles que la sociologie, la démographie, les statistiques et les sciences politiques. En relation à la collecte d’information, nous allons faire une exhaustive révision du matériel bibliographique et hémérographique. Nous analyserons des documents vidéographiques, écrits et en provenance de sites internet des différents groupes activistes formés dans la région de la Floride.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/6759