Comment l’évolution de la législation de la démocratie participative donne-t-elle de nouvelles possibilités de participation aux associations ?

Bouti, Alexandre (2018) Comment l’évolution de la législation de la démocratie participative donne-t-elle de nouvelles possibilités de participation aux associations ? [Mémoire]

[img] Text

Bouti_Alexandre_M12018.pdf


Accès : Repository staff only

Télécharger (4MB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Creators: Bouti, Alexandre
Directeur de recherche: Le Corre, Sébastien
Divisions: UFR Sciences, Espaces, Sociétés > Département Géographie-Aménagement-Environnement
Diplôme: M1 Transports Mobilités
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Aménagement du territoire
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Géographie
Uncontrolled Keywords: Participation, Association, Gouvernance, Co-construction, Démocratie, participative
Abstract: La démocratie participative s’est considérablement développée au cours des dernières décennies introduisant petit à petit de nouveaux acteurs dans les organes décisionnels. Sa législation a progressivement favorisé cette nouvelle participation en offrant plus d’outils et de connaissances à la disposition de tous. Les associations se retrouvent alors dans une situation complexe étant donné qu’elles disposent de plus d’outils mais qui sont parfois la cause de leur « exclusion ». Les associations doivent donc se réinventer pour trouver une échelle de participation plus adaptée et souvent plus en amont des prises de décision. L’ATEC ITS France est une association qui trouve sa place au co-pilotage de l’initiative Mobilité 3.0. Cette initiative est le fruit d’une réflexion de l’ensemble des acteurs de la mobilité intelligente sur l’initiative de l’ATEC ITS France et de l’appui du ministère de la transition écologique et solidaire. Cette initiative collective a pour vocation à organiser l’écosystème de la mobilité intelligente. Des questions se posent alors : Comment l’ATEC ITS France participe-t-elle à l’animation de ce projet ? Comment s’organise-t-il et dans quel but ? Jusqu’où fonctionne cette co-construction ? J’évoque également dans ce mémoire mon expérience de stage au travers des nombreuses missions qui m’ont été confiées durant ces six mois en tant qu’assistant chargé de projet Mobilité 3.0. Notamment ma participation aux organes de décision et aux missions relatives à la gestion de Mobilité 3.0.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/6762