Effet de niveau d’expertise en musique sur le taux de reconnaissance des émotions dans des extraits musicaux chez des élèves du Conservatoire de musique.

Alyanova, Irina (2018) Effet de niveau d’expertise en musique sur le taux de reconnaissance des émotions dans des extraits musicaux chez des élèves du Conservatoire de musique. [Mémoire]

Item Type: Mémoire
Creators: Alyanova, Irina
Directeur de recherche: Guidetti, Michèle
Divisions: UFR de Psychologie
Diplôme: M1 Psychologie
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Psychologie
Uncontrolled Keywords: Musique, Émotions, Développement, Expert
Mots-clés dans une autre langue: Music, Emotions, Expert, Developpement, Music structure
Abstract: Il a été demandé aux élèves de la classe de basson(N=18)du conservatoire de Toulouse d’identifier des émotions dans les morceaux de musiques validés par unerecherche antérieuredeVieillardet al. (2008)qui aétablile lien entre la structure de la musique et les émotions.Les participants étaient partagés en deux groupesqui avaient: les débutantsde 7à10ans,et les expertsde12à18ans. Nous possédions 40 extraits musicaux(10 parémotion) de structures spécifiques et à échelle multidimensionnelle. Après l’écoute des 40 morceaux, chacun avait un choix forcé à faire parmi les 4 émotionset devait évaluer lavalenceainsi qu’attribuer l’arousal.Les deux groupes ont effectué les mêmes tests et ont répondu aux mêmes questions. En effet, il y a une différence dans les réponsesselon le niveau d’études musicales. Cette différence est remarquable sur le score général de réussite: les experts ont un meilleur taux de reconnaissance.Malgré cela,certaines évaluations sont équivalentes, notamment l’attribution de l’arousal.Cependant, les résultats obtenusnécessitent une étude supplémentaire comparant des enfants musiciens et non musicienspour étudier l’effet de l’âge sur la reconnaissancedes émotions.
Résumé dans une autre langue: Toulouse Conservatory bassoon class young students were asked to identify emotions expressed in musical excerpts. We used the excerpts of Vieillard & al.(2008) who validated the link between music structure and emotions. The participants were divided into two groups: the beginners from 7 to 10 years old and the experts from 12 to 18 years old. We used 40 musical excerpts (10 by emotion) with a dedicated structure and with multidimensional scale. After listening of 40 excerpts, each participant was asked to make a forced-choice judgment for the emotion that best fit the music, as well as evaluate the valence and arousal. Both groups fulfilled the same tasks and answered the same questions. In fact, there is a difference of answers according to the level of students. This difference is mostly remarkable for general score: the experts had a better recognition score. In spite of this fact some answers were equivalent, particularly for arousal. Nevertheless, the results require additional analysis to compare music learning children with the children who do not study the music in order to identify the age factor for emotions recognition.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/6792