La question de la visibilité de l'art pariétal paléolithique européen : apports méthodologiques interdisciplinaires appliqués au registre animalier du Roc-aux-Sorciers (Angles-sur-l'Anglin, France)

Boudier-Blet, Juliette (2018) La question de la visibilité de l'art pariétal paléolithique européen : apports méthodologiques interdisciplinaires appliqués au registre animalier du Roc-aux-Sorciers (Angles-sur-l'Anglin, France). [Mémoire]

[img]
Preview
Text

Juliette.Boudier--Blet_master2.pdf


Télécharger (5MB) | Preview
Item Type: Mémoire
Creators: Boudier-Blet, Juliette
Directeur de recherche: Bourdier, Camille
Divisions: UFR Histoire, Arts et Archéologie > Département Histoire de l'Art et Archéologie
Diplôme: M2 Arts et Cultures de la Préhistoire et de la Protohistoire
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Archéologie > Préhistoire
Uncontrolled Keywords: art pariétal, public, neurosciences, tests psychométriques, abri du Roc-aux-Sorciers, éclairage
Mots-clés dans une autre langue: parietal art, audience, neuroscience, psychometric tests, Roc-aux-Sorciers rock-shelter, lightning
Abstract: La nécessité d’une méthodologie adaptée pour étudier la visibilité de l’art pariétal paléolithique européen nous a poussés à entamer une recherche pluridisciplinaire croisant archéologie préhistorique et neurosciences. À l’aide de la méthode psychométrique, des tests ont été réalisés en laboratoire sur une cohorte de participants qui devaient répondre à une question devant une série d’images avec deux paramètres influant (technique et éclairage). Les résultats ont ensuite été appliqués sur l’abri du Roc-aux-Sorciers, qui a fait l’objet d’une précédente étude sur la perceptibilité des graphismes. Les résultats concernant la gravure corroborent ceux de l’étude précédente, tandis que ceux concernant la technique du bas-relief semblent la nuancer, il s’agit d’un apport quant aux techniques picturales qui n’avaient pas été prises en compte dans la première étude. La majorité des motifs semblent à destination d’un public occupant l’abri. Deux conditions d’éclairage opposées pour une vision optimale selon les techniques se détachent : certains motifs semblent être vus le jour et d’autres la nuit, ce qui indiquerait des usages variés de ces motifs, liés aux conditions d’éclairage.
Résumé dans une autre langue: A pluridiciplinary research crossing archaeological prehistory and neuroscience was led by the need of a suitable methodology to study visibility of European paleolithic rock art. With the psychometric method, tests were conducted in laboratory on a cohort study of subjects. They had to answer a question facing a series of images with two influencing factors (technic and lightning). The results were then applied to Le Roc-aux-Sorciers rock-shelter, which had been the aim of a previous study about perceptibility. Concerning the engraving, the results are the same as the previous one, whereas they seemed to be nuanced for the bas-reliefs. The three pictorial technics were studied for the first time. Most of the graphisms seemed to aim an audience living under the rock-shelter. Two opposed lightning conditions for an optimal vision according to the technics are visible: some of the motifs are visible by day and some others by night. It would mean a variety of use of these motifs, linked to the lightning conditions.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/6833