L'usage des salles de pédagogie active dans deux établissements de Toulouse Tech

Rudelle, Christophe (2018) L'usage des salles de pédagogie active dans deux établissements de Toulouse Tech. [Mémoire]

[img]
Preview
Text

Christophe.Rudelle_master2.pdf


Télécharger (4MB) | Preview
Item Type: Mémoire
Creators: Rudelle, Christophe
Directeur de recherche: Talbot, Laurent
Divisions: Ecole Supérieure du Professorat et de l'Education (ESPE)- Académie de Toulouse
Diplôme: M2 MEEF Conseil et ingénierie pour l'enseignement supérieur
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sciences de l'éducation
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sciences de l'éducation > Enseignement supérieur
Uncontrolled Keywords: Pédagogies actives, Pratiques d'enseignement, Salles de pédagogie active
Abstract: Une vingtaine de salles dite de pédagogie active ont été déployées ces dernières années dans plusieurs établissements d’enseignement supérieur de Toulouse Tech. Dans le cadre d’un projet de recherche s’intéressant aux nouveaux espaces d’apprentissage dans l’enseignement supérieur, nous avons étudié l’usage des salles de pédagogie active (SPA) de deux établissements de Toulouse Tech, l’INSA et l’ENSAT. Notre recherche s’est plus particulièrement focalisée sur les pratiques d’enseignement, cherchant à qualifier l’impact de ces salles sur la modification éventuelle des ces pratiques. S’appuyant sur le modèle des pédagogies actives proposé par Lebrun (2007), nous avons observé, à l’aide du protocole COPUS, une dizaine de séances dans ces SPA. Nous avons croisé ces observations avec les discours sur les pratiques recueillis au travers d’entretiens d’enseignants et avec la perception des étudiants quant à leurs activités d’apprentissage dans ces salles, recueillie grâce à une enquête en ligne. Nos résultats confirment une prépondérance des méthodes de pédagogie active quant aux pratiques d’enseignement mises en œuvre dans ces SPA, mais ces pratiques préexistent à la possibilité de faire cours dans des salles spécifiquement équipées pour déployer ce type de pratiques. Les SPA apparaissent bien plus comme un cadre facilitant la mise en œuvre de « méthodes » de pédagogie active que comme un véritable facteur déclenchant de pratiques nouvelles. Par ailleurs, l’environnement de travail particulier à ces salles, qualifié d’agréable et de valorisant (salles récentes, mobilier neuf, configuration spatiale différente d’une salle de classe « traditionnelle »), semble apparaître comme un facteur plus important que l’environnement technologique dans ce caractère facilitateur.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/6913