L’accessibilité aux programmes immobiliers des années 1980 à nos jours : quelle Cohérence Urbanisme-Transport dans un contexte d'accroissement de la densité dans le sud-ouest toulousain

Grouet, Sylvain (2018) L’accessibilité aux programmes immobiliers des années 1980 à nos jours : quelle Cohérence Urbanisme-Transport dans un contexte d'accroissement de la densité dans le sud-ouest toulousain. [Mémoire]

This is the latest version of this item.

[img]
Preview
Text

Sylvain.Grouet_master2.pdf


Télécharger (39MB) | Preview
Item Type: Mémoire
Creators: Grouet, Sylvain
Directeur de recherche: Dugot, Philippe
Divisions: UFR Sciences, Espaces, Sociétés > Département Géographie-Aménagement-Environnement
Diplôme: M2 Transports Mobilités
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Urbanisme
Uncontrolled Keywords: Urbanisme, Transport en Commun, Ville, Étalement Urbain, Stationnement, Voiture, Programme Immobilier, Toulouse, Métropolisation, Décentralisation, Mobilité, Contrat d’axe
Abstract: Le phénomène de métropolisation, par sa complexité et par le nombre d'emplois qu'elle génère entraîne aujourd'hui un fort accroissement démographique. Les transports doux et actifs restant en retard dans un grand nombre d'agglomérations dont celle de Toulouse, l'ensemble des trajets demeure aujourd'hui essentiellement réalisé en voiture. Cet état de fait entraîne de nombreuses problématiques notamment liées à l'étalement urbain générant pollution de l'air et artificialisation des sols. C'est pourquoi les politiques des collectivités locales tendent, actuellement, à revoir ce principe d’aménagement. Ainsi elles essayent de privilégier conjointement les développements immobiliers sur les zones déjà urbanisées et de prendre des mesures d’incitations vers les modes doux et actifs afin de changer les modes de déplacement. Mais ces politiques d’urbanisme rencontrent de nombreuses difficultés. Tout d'abord le périmètre de certain E.P.C.I comme celui de Toulouse Métropole, ne correspond pas au périmètre de pertinence pour permettre un réel aménagement d’ensemble et une véritable cohérence entre urbanisme et transport. Ces politiques d'urbanisme font par ailleurs face à des difficultés de financement. D'autres difficultés moindres se dessinent également concernant le stationnement sauvage ou le ramassage des ordures ménagères. Si des instruments de contrôle et d'urbanisme existent tel que le P.L.U.I-H ou les O.A.P, ils s’avèrent en réalité souvent pas assez restrictifs pour pouvoir gérer l'urbanisation comme un E.P.C.I le souhaiterait. Ainsi ces zones types (comme celles situées dans un tissu urbain diffus avec des rues souvent étroites) sont souvent propice à une densification inappropriée. Enfin le problème sûrement le plus important est la difficulté de faire changer les mentalités et les habitudes. Beaucoup d’habitants sont attachés à la voiture individuelle et aux schémas urbanistiques qui vont avec et notamment l'habitat pavillonnaire. L’espace public constitue, faut-il le rappeler, avant tout un véritable objet politique qui suppose un minimum d'appropriation par les citoyens. Cette étude présente les différentes façons d'aborder la cohérence urbanisme-transport avec quatre points de vue différents. D'abord général et thématique, ensuite à l’échelle de la métropole toulousaine, puis en se focalisant sur la zone puis enfin à l'échelle de quelques programmes immobiliers présentant les difficultés symptomatiques d'une urbanisation
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/6924

Available Versions of this Item

  • L’accessibilité aux programmes immobiliers des années 1980 à nos jours : quelle Cohérence Urbanisme-Transport dans un contexte d'accroissement de la densité dans le sud-ouest toulousain. (deposited 09 Jan 2019 10:31) [Currently Displayed]