Musiques de Louisiane : vers un deuxième renouveau francophone ?

Durand-Toulouse, Bastien (2018) Musiques de Louisiane : vers un deuxième renouveau francophone ? [Mémoire]

[img]
Preview
Text

Bastien.Durand-Toulouse_master2.pdf


Télécharger (2MB) | Preview
Item Type: Mémoire
Creators: Durand-Toulouse, Bastien
Directeur de recherche: Dessens, Nathalie
Divisions: Institut Pluridisciplinaire pour les Etudes sur les Amériques à Toulouse (IPEAT)
Diplôme: M2 Espaces, Sociétés, Cultures dans les Amériques
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Anthropologie sociale et ethnologie
Uncontrolled Keywords: Louisiane, Musique, Francophone, Identité, Militantisme, Renouveau
Mots-clés dans une autre langue: Louisiana, Music, Francophone, Identity, Militancy, Revival
Abstract: Ce mémoire de fin de master propose l’hypothèse d’un second renouveau francophone en Louisiane. À la fin des années 1960, le français est réintroduit dans les écoles louisianaises grâce au CODOFIL ; c’est ce que l’on connaît sous le nom de « renouveau » ou de « renaissance » du français en Louisiane. En s’appuyant sur une enquête de terrain de deux mois aux États-Unis, ce travail cherche à mettre en évidence un nouvel essor du français dans cet État où il semblait être en perte de vitesse. À travers l’étude de musiciens qui souhaitent dépasser la frontière traditionnelle entre Cadiens et Créoles et par l’observation de nouveaux militants issus des générations ayant appris le français avec le CODOFIL, il est possible d’observer une nouvelle pratique du français, un français qui n’est plus seulement créole ou cadien, mais un français international.
Résumé dans une autre langue: This master's thesis proposes the hypothesis of a second francophone revival in Louisiana. In the late 1960s, French language was reintroduced into Louisiana schools through the CODOFIL. This period is known as the "revival" or "rebirth" of French in Louisiana. Based on a two-month fieldwork in the United States, this work seeks to highlight a new development of French in this state where this language seemed to be losing ground. Through the study of musicians who wish to cross the traditional boundary between Cajuns and Creoles, and the observation of new activists from generations who learned French with CODOFIL, it is possible to observe a new practice of French: a French that is no longer only Creole or Cajun, but international.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/6929